Côte-d’Ivoire: Gon confirme que son gouvernement a envoyé des avocats devant la CPI contre Gbagbo et Blé Goudé

Serge Alain KOFFI

Le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly a affirmé jeudi à Abidjan que le gouvernement attend la fin du procès de Laurent Gbagbo à la Cour pénale internationale (CPI) pour se prononcer sur un retour éventuel de l’ancien chef de l’Etat, condamné en Côte d’Ivoire à 20 ans de prison dans l’affaire de “braquage de la BCEAO’’.

“Il y a un procès en cours à La Haye. Et je vous ai déjà dit que nous prenons acte des décisions de La Haye (…) C’est une question de justice. Nous attendons que la procédure judiciaire au niveau de la Cour pénale internationale suive son cours et s’achève’’, a affirmé M. Gon Coulibaly, lors d’une conférence de presse, en réponse à une question sur un retour éventuel de l’ex-chef de l’Etat en Côte d’Ivoire si la chambre d’appel de la CPI décide de lever les conditions imposées à sa liberté.

La décision de la chambre d’appel est attendue après l’audience du 06 février.

Sur le même sujet du procès à la CPI de Laurent Gbagbo, le Premier ministre a confirmé que l’Etat de Côte d’Ivoire s’est bel et bien attaché les services d’avocats pour défendre ses intérêts.

“L’Etat a des avocats qui sont à la CPI et plaident dans le cadre du procès (…) la Côte d’Ivoire ne peut pas être absente a ce procès’’, a-t-il indiqué.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire