Ce que Goli Obou, chef de terre de Mama a dit à Bédié

«Au moment où personne ne l’imaginait, Monsieur le président, vous vous êtes rendu en Belgique pour voir LAURENT GBAGBO. Ce qui est sûr , pour la grande danse que les gens veulent organiser, c’est vous notre joker.

(…) J’avais demandé à la population de ne pas sortir lors de cette danse parce que nous n’avons pas de joker. Mais chemin faisant, nous avons vu que quelqu’un peut être notre joker. J’ai donc pris la décision de demander à la population de s’inscrire sur la liste électorale afin de participer au vote.

Ce sont mes consignes que la population suit. Si je lui demande de participer au vote , elle obéira. Je dirai à la population que même si LAURENT GBAGBO n’est pas là physiquement, il y’a quelqu’un d’autre qui est là comme LAURENT GBAGBO et il s’appelle HENRI KONAN BÉDIÉ.»

PDCI Com

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “Ce que Goli Obou, chef de terre de Mama a dit à Bédié

  1. QU’EN PENSE AFFI N’GUESSAN (alias KAPO ZEBLY) DE TOUTES CES BELLES PROMESSESS ?
    ================================================

    En octobre 2013, recevant AFFI NGUESSAN, le très sage chef de terre de Mama, Joseph Obou Goli déclarait :

    « Nous allons vous purifier pour que vous soyez un homme qu’on ne peut pas atteindre. Nous faisons ce sacrifice pour que vous ayez la force nécessaire pour avoir tout ce que vous cherchez pour la Côte d’Ivoire et désormais, c’est fini, je vous donne le village de Mama ! ». Avant d’offrir un coq à Pascal Affi N’guessan qui s’appelle désormais Kapo Zébly, du nom du premier chef du village de Mama, « un chef très écouté et respecté par ses sujets ».

    C’est sûr que Affi Kapo Zébly, devenu depuis longtemps chef du village de Mama, « un chef très écouté et respecté par ses sujets » aura son mot à dire à propos des agissements de son sujet Joseph Obou Goli qui distribue allègrement les cartes de Joker !

    Peut être que Grand Seigneur, Affi KAPO Zebli observera en riant que le joker étant généralement représenté par un bouffon, orné de son chapeau à clochettes, dans le jeu de cartes, les promesses à N’zueba ne représentent rien de significatif dans la bataille d’octobre 2020 !

    Mais toute cette communication réparatrice ( ?) du PDCI n’enlève rien aux propos de BEDIE, (coutumier des faits), qui voit l’étranger partout !

    C’est de cela qu’il s’agit ! Et Joseph Obou Goli n’y est aucunement pour rien !

Laisser un commentaire