La France réinvestit la dette remboursée par Côte-d’Ivoire dans la construction de 60 collèges de proximité

(Agence Ecofin) – La France va financer à hauteur de 22 milliards FCFA (environ 33,5 millions d’euros) la construction et l’équipement de 60 collèges de proximité en zone rurale en Côte d’Ivoire. La signature des marchés de construction de ces collèges qui seront livrés en 2021, a eu lieu le 28 février 2020 à Abidjan.

L’objectif de ce projet qui s’inscrit dans le cadre du volet éducation du Contrat de désendettement et de développement (C2D) conclu entre la France et la Côte d’Ivoire, est d’améliorer les conditions d’apprentissage de plus de 28 000 enfants ruraux sur toute l’étendue du territoire ivoirien. Il permettra également d’amoindrir les problèmes de tutorat des élèves, d’éviter l’exposition des jeunes filles à des risques de grossesse et d’améliorer les résultats scolaires.


Issu d’un accord bilatéral d’annulation de dette conclu entre la France et la Côte d’Ivoire signé le 24 juillet 2012, dans le cadre de l’Initiative des pays pauvres très endettés (PPTE), le C2D constitue un mécanisme de financement consistant à la reconversion de la dette remboursée en subventions pour les projets de développement.

A ce jour, deux tranches du C2D ont été signées entre les deux pays. Le 1er, d’un montant de 413,25 milliards FCFA (environ 630 millions d’euros) a couvert la période allant de 2012 à 2015. Le 2e, d’un montant de 738 milliards FCFA (environ 1,125 milliard d’euros), est mis en œuvre sur la période 2014-2020. Un troisième C2D est également prévu pour prendre effet à partir de 2020

Commentaires

Author: La Rédaction