Enquête Côte d’Ivoire: Amadou Gon sur les traces de Laurent Gbagbo avec deux épouses ? Assetou et…

Enquête: Qui sont les femmes qui partagent la vie d’Amadou GON ?

En Côte d’Ivoire, l’actualité politique est dominée par la désignation du premier ministre Amadou Gon Coulibaly, en qualité de candidat déclaré pour la chapelle RHDP aux élections présidentielles d’octobre 2020.

Ce dimanche 14 mars, je me suis subitement réveillé ce matin avec une question qui a chatouillé mon esprit : qui aurions-nous comme première dame si jamais l’actuel premier ministre est élu président de la république ? Car il faut reconnaitre que, si certains leaders politiques, bien avant leur accession à la magistrature suprême ont eu des compagnes qui n’étaient pas méconnues du peuple, d’autres par contre ont des épouses qui passent complètement incognito. Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara ont eu ces compagnes bien connues du public pendant qu’ils étaient dans l’opposition. Des compagnes que nous ne connaissions que trop bien, telles des stars, comme le seraient par exemple de grandes célébrités du showbiz. Est-ce l’aura ou le charisme indiscutable de ces deux leaders qui ont agi sur la mise en lumière précoce de leurs épouses ou sont-ce tout simplement ces dernières qui étaient dotées d’une prestance naturelle aimantant l’intérêt général ? Même si une fois Gbagbo au pouvoir l’on a tous vu apparaître une certaine Nadiana Bamba.

(…)

Mais qui sont les femmes qui partagent la vie du premier ministre. J’aurais pu la mettre au singulier, comme j’avais l’intention de le faire avant d’avoir certaines informations de source bien introduite. Et là, vous auriez trouvé cela plus ordinaire : « Qui est la femme qui partage la vie d’Amadou Gon ?»

Les informations recueillies sur cette question ne sont pas bavardes sur Internet. En tout cas, il y est révélé que l’épouse du premier ministre se nomme ASSÉTOU Gon Coulibaly. Nulle part son patronyme à l’état civil n’est révélé. Un tour sur sa page Facebook officielle, elle y présente elle-même sa FONCTION comme ÉPOUSE DU PREMIER MINISTRE AMADOU GON. Et les articles autour de ses activités la dépeignent comme une femme ayant le pied dans l’étrier des actions sociales. Bien que musulmane, elle n’hésite pas à se vêtir des couleurs du père Noël pour donner du sourire aux enfants.

Déjà dans le rôle d’une femme politique à l’écoute de toutes les couches religieuses et ethniques ? Par ailleurs, plusieurs prix dont le Grand Prix Life Builders lui ont été décernés pour son implication à l’amélioration des conditions de vie des plus défavorisés. Mais Internet se limite là, sans nous en dire davantage sur l’identité de dame Assétou. Je décide alors d’utiliser mon carnet d’adresse pour en apprendre sur elle, et aussi pour vous informer. J’appelle aussitôt une connaissance politique exerçant dans la haute sphère du RHDP.

– Bonjour cher frère. C’est Louis-César BANCÉ, l’écrivain. Je veux écrire un article. Comme tu es bien imprégné dans la sphère politique, j’ai pensé que je pourrais avoir des informations avec toi, pour le portrait de la femme du premier ministre Amadou Gon.
– Laquelle de ses femmes ? Me demande mon interlocuteur pendant que je suis tout surpris.

Je ne m’attendais pas à cette réponse. Nulle part sur Internet on ne dévoile que le numéro 2 de Ouattara a  »deux cordes au cou ». Je continue ma conversation avec le politicien :

– Haha il a deux femmes ? D’accord. J’en ai vu une seule sur Facebook : Assétou Gon Coulibaly.

– Sinon, y a Assétou et puis y a Fatim, reprend mon correspondant. La première citée est celle qui est le plus sous les projecteurs, car mariée non seulement légalement, mais aussi religieusement. La deuxième, que je connais très bien, est un peu effacée. Bien évidemment elle est mariée religieusement au premier ministre.

L’ islam permettant aux hommes d’avoir plusieurs épouses et le premier ministre étant de confession musulmane, nous comprenons aisément qu’il lui soit accordé ce droit de s’attacher plusieurs fois une corde au cou.

D’abord, qui est Assétou Gon Coulibaly à l’état civil ? Quel nom porte-t-elle en dehors de Gon ?

À cette question, mon interlocuteur bégaie…Euh… LCB, j’avoue que je n’y ai jamais pensé. Nous l’appelons tous madame Assétou Gon dans notre milieu. Benh, je ne sais pas si son patronyme c’est Diallo… ça il faut que je me renseigne pour te revenir. Par contre la deuxième épouse elle, s’appelle Fatim Bamba, et elle travaille à Anyama, où elle est membre du Conseil municipal dirigé par le maire Sylla. Fatim qui habite Cocody est même de la famille de l’ancien joueur des éléphants Souleymane Bamba. Elle est avec Amadou Gon depuis que celui-ci servait au Bnedt il parait. Longtemps avant que Ouattara ne soit Premier ministre en 1990.

Qui sont les femmes qui partagent la vie de notre premier ministre ?

Vous avez au moins la réponse à la chute de cet article : il y en a deux dont vous disposez maintenant des prénoms et des noms ! Mais en cas d’ascension à la magistrature suprême, il y aura bien évidemment qu’une seule première dame !

Article légèrement retouché par ce site

Louis-César BANCÉ,
Écrivain
Opera

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire