Tous pris au piège en Côte-d’Ivoire: Triste spectacle et signaux alarmants

Pris au piège

D’un, nos autorités, dans leur pilotage à vue, n’apparaissent pas à la hauteur de la situation de crise sanitaire du coronavirus. Et donc, notre pays n’est pas préparé pour gérer efficacement l’épidémie.

À l’instar de l’INJS tellement démuni au point que, contre toute règle médicale, Dr Aka Aouélé, ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, a prié tous les confinés d’aller poursuivre leur confinement chez eux, les centres de mise en quarantaine ou n’existent que de nom ou ne sont pas opérationnels.

De deux, la politique de deux poids deux mesures orchestrée, si l’on en croit Mme Anne Ouloto, par le Premier ministre et candidat du RHDP à la présidentielle, à l’INJS, est honteuse.

En violation des mesures restrictives définies, Amadou Gon Coulibaly a rusé en exonérant des voyageurs VIP du contrôle; traduisant que nos autorités refusent de prendre la pleine mesure de cette maladie qui n’a pas de passeport et qui ne fait aucune distinction de classe sociale.

À preuve, la femme du Premier ministre canadien, des ministres français et iranien ont été contrôlés positifs. Cerise sur le gâteau, Rose-Marie Compaoré, 2è vice-présidente de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, est morte dans la nuit du mardi 17 au mercredi 18 mars 2020 à Ouagadougou.

Nous sommes ainsi tous pris au piège, riches comme pauvres, président comme ministres ou paysans. Car, l’Europe, qui examine même l’application de l’urgence sanitaire, et les pays de l’Amérique du nord ont fermé toutes leurs frontières.

Aucune évacuation sanitaire d’aucune personnalité ivoirienne n’est donc possible en Occident durant un mois renouvelable, à compter du 16 mars 2020. Et nous sommes ainsi tous, de gré ou de force, dans le même bateau, condamnés au même sort.

F. M. Bally

Photo: Aka Ouélé, ministre de la Santé et de l’hygiène publique, en visite dans des centres de santé.

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “Tous pris au piège en Côte-d’Ivoire: Triste spectacle et signaux alarmants

  1. « Confinés chez eux! ». Laissez moi rire un peu!!!
    Vous pensez que ceux qui sont mis dans les centres de confinement c’est parce qu’ils n’ont pas de maison!
    Ce qui est bien cette fois-ci, continuez vos façons de faire là seulement! On verra bien si un pays européen ouvrira ses portes à l’un d’entre vous pour des soins! vip vip! N’importe quoi!

Laisser un commentaire