Casse-tête fermeture des aéroports: L’IATA appelle les gouvernements africains à aider les compagnies

Coronavirus en Afrique : Air Côte d’Ivoire, Kenya Airways, Ethiopian et SAA réagissent

La semaine dernière, l’IATA appelait les gouvernements africains à venir en aide au transport aérien : les réservations internationales pour mars et avril en Afrique sont en baisse d’environ 20%, tandis que les réservations intérieures ont chuté d’environ 15% pour mars et 25% pour avril, selon les plus récentes données. Les compagnies aériennes d’Afrique ont perdu 4,4 milliards $ US en recettes au 11 mars 2020. La contribution économique de l’industrie aérienne d’Afrique est évaluée à 55,8 milliards $ US ; l’industrie soutient 6,2 millions d’emplois et sa contribution au PIB s’élève à 2,6%.

Les fermetures de frontières successives face à la pandémie de Covid-19 ont contraint les compagnies aériennes Air Côte d’Ivoire, Kenya Airways, Ethiopian Airlines ou South African Airways à suspendre tout ou partie de leur offre internationale.

Suite à la décision du Gouvernement ivoirien de fermer ses frontières aériennes, terrestres et maritimes le dimanche 22 mars 2020 à 23h59, Air Côte d’Ivoire indique ne plus opérer à Abidjan vers les destinations suivantes « pour raison de fermeture de leurs aéroports respectifs » : Douala, Yaoundé, Bamako, Freetown, Niamey, Kinshasa et Dakar. Les derniers vols Accra, Lagos, Lomé, Monrovia ont été opérés hier, tandis que ceux prévus vers Abuja, Pointe noire et Brazzaville ont été annulés. Les vols intérieurs ou domestiques pour la Côte d’Ivoire « sont maintenus sur Korhogo, San Pedro, Man, Bouaké et Odienné », ajoute le transporteur national dans un communiqué.

A Nairobi, Kenya Airways a de son côté annoncé suspendre temporairement tous les services passagers internationaux « à compter du 25/03/2020 jusqu’à nouvel ordre ». Dans l’intervalle, les vols intérieurs vers Mombasa et Kisumu restent opérationnels. Les clients concernés par la suspension « pourront modifier leurs réservations pour un voyage ultérieur ou échanger leur réservation contre des bons pour de futurs voyages dans 12 mois ».

En Afrique du Sud, South African Airways a annoncé vendredi la suspension de tous ses vols internationaux, et ce jusqu’à la fin du mois de mai. La CEO par intérim Zuks Ramasia a déclaré : « Il est de notre responsabilité, et pas seulement du gouvernement, de freiner la transmission du virus. En outre, les risques croissants pour notre équipage de contracter le virus, y compris la possibilité d’être piégé dans des destinations étrangères en raison de l’interdiction croissante des voyages, ne peuvent être ignorés ». SAA, qui avait déjà considérablement réduit son offre début février, est actuellement dirigée par des administrateurs, le temps d’élaborer un plan de restructuration.

Enfin à Addis Abeba, Ethiopian Airlines a annoncé vendredi avoir suspendu les vols vers 30 pays en raison de la pandémie, sans plus de précision. Elle détaille cependant ici les restrictions d’entrée imposées par différentes nations. Tous les passagers arrivant en Ethiopie en provenance des pays touchés par le COVID-19 seront mis en quarantaine pendant 14 jours, à leurs frais.

Source: Air-journal.fr

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire