Côte-d’Ivoire: Une ex communicante de Ouattara appelle à une présidentielle ouverte à tous en 2020

Par Connectionivoirienne

Patricia Balme, ancienne collaboratrice d’Alassane Ouattara, sa chargée de communication durant de longues années [1999-2010], demande dans un récent tweet que la présidentielle de 2020 en Côte-d’Ivoire, soit ouverte à tous. Celle qui gère depuis quelques mois une partie de la communication de Soro Guillaume, surtout en France, réagissait à l’affaire d’automédication à la chloroquine du député Alain Lobognon.

Une information rapidement démentie par l’administration pénitentiaire, qui menace de poursuivre les avocats de monsieur Lobgonon pour « mensonge ».

« Ces détentions arbitraires relèvent d’un régime dictatorial. Ce n’est pas la #CotedIvoire que j’ai connu !!! Ma tristesse est à la hauteur de ma colère. Tous les candidats à l’élection d’octobre 2020 doivent pouvoir faire campagne en toute liberté. #RespectDeLaDemocratie !!! »

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

2 commentaires sur “Côte-d’Ivoire: Une ex communicante de Ouattara appelle à une présidentielle ouverte à tous en 2020

  1. FAIBLE COUP DE COM
    ===================

    J’emprunte à SD sa belle et généreusement savante formule « ENTROPIE INFORMATIONNELLE »…

    =======
    Si le Premier ministre voulait jouer la carte de la transparence et attirer un peu de sympathie et de compassion vers lui, dans l’opinion, son message souffre plutôt d’une entropie informationnelle tant il est déformé.

    ====

    Dans le paragraphe cité que je lui soutire volontiers remplacez « Premier Ministre » par Député Lobognon…et on aurait alors :

    Si le Député Lobognon voulait attirer un peu de sympathie et de compassion vers lui, dans l’opinion, son message souffre plutôt d’une entropie informationnelle tant il devient déformé….après les révélations des gestionnaires et de l’autorite pénitentiaire nationale ».

    Ainsi le schéma conçu était de simuler des maux de ventre à Agboville médiatisés par un communiqué non signé d’un fantomatique collectif d’avocats pour enfin permettre à la nouvelle gourou de la Com de Soro de sortir du bois, pour parler de démocratie !

    « ..Ces détentions arbitraires relèvent d’un régime dictatorial… »

    A priori on lui accorderait le bénéfice du doute voire la confiance fondée sur l’expérience. Ne sont pas très nombreux les chargés de com longtemps au service de Paul Biya pouvant affirmer que ce dernier (Paul Barthélemy Biya’a bi Mvondo) serait un grand démocrate ! Franklin NYAMSI l’autre ami de Soro en serait retourné !

    Mercenaire, un métier sans état d’âme. Sofa de la plume (Diegou Bailly), un héritage qui survivra au Coronavirus. De peau blanche de préfèrene, le sofa n’est ni plus ni moins que le mercenaire décrit par Nicolas Machiavel et tant d’autres observateurs du monde.

    « ….A l’image des tirailleurs sénégalais ou des Sofas de Samory, ils se retrouvent sur différents fronts pour servir de chair à canon. “Soldats de la liberté et de la démocratie”, ils sont aux côtés des “démocrates” pour la conquête du pouvoir. Nostalgiques du passé, ils luttent pour la pérennité des régimes, hérités de l’ère du parti unique. Simples chasseurs de “gombos”1, ils passent aisé-
    ment de part et d’autre de la ligne de front pour chercher de quoi faire
    bouillir la marmite, chaque jour. Sofas, ripoux ou racketteurs ? Peu leur
    importe les récriminations, parce que certains journalistes se préoccupent
    avant tout de plastronner dans les allées du pouvoir afin de ramasser les miettes qui tombent de la table des Grands. (D. BAILLY Profession : journaliste,
    “en attendant”.)

    DEPUTE DE LA NATION ET PORTE PAROLE DES PRISONNIERS
    ================================

    Au lieu de faire des simagrées dans sa cellule, le Député Lobognon a une belle carte à jouer aujourd’hui en s’adressant plutôt aux autorités pour demander des conditions exceptionnelles de remise de peine pour les détenus. Comme plusieurs pays l’ont fait dans la gestion de cette grave crise sanitaire. A défaut que ses collègues de l’assemblée les fassent. Ils ont d’autres chats à fouetter. Comme toujours !

    Il y gagnerait plus en notoriété qu’en s’alignant sur la stratégie hasardeuse de Patricia B.

    Entropie informationnelle, avez vous dit ?

  2. APRES LA GAZELLE, LA GIRAFE ?
    =============================

    Aux dernières nouvelles, la dernière GIRAFE BLANCHE DU KENYA ET SON PETIT ont fait les frais de probables braconniers sans états d’âmes pour les espèces protégées et l’écotourisme.

    Et pourtant les gazelles et les girafes adorent nos parcs qu’elles ennoblissent de leur grâce. C’est leur jardin préféré !

    La Gazelle a été pour beaucoup dans l’ascension de nos rasta locales. Elle serait mêlée aussi dans l’autre face noire de leur parcours car cause principale de leur mésentente récurrente.

    Éloignée la Gazelle, c’est l’apogée de la Girafe ! Après avoir conquis le père, elle fait les yeux doux au fils ?

    Vengeance douce, vengeance du sexe dit « faible » ou simple calcul mercantile froid ?

    De quoi vous étonnez vous ? C’est la forme de polyandrie, qu’on peut croire limité aux affaires, et qui fait rage dans les sociétés occidentales.

    Ainsi on collectionne bien dans la proche famille. Du père au fils en multipliant les rejetons des deux dans la même basse cour. On transporte la prouesse de génération en génération pour la gloire éternelle de L’ART DE LA SÉDUCTION. La sacralité et la violation de l’interdit totemique « A Connais pas et À demandé pas ! »

    De père en fils ? Pourquoi pas ? Pourvu que le fric bien compté soit au rendez vous. Il n’a ni couleur ni saveur. Et les sonorités sont belles quand il s’agit de Reggae. On y trouve tous les rythmes entremêlés du Mento au Rocksteady en passant par le pur et dur Ska… Ça donne Yagba Dimension (Alpha) ou Soundjata (Tiken et cette belle chronologie des 5 grandes dont Kirina sera la dernière).

    Gazelle et Girafe… même combat, même destin !

Comments are closed.