La Côte-d’Ivoire rachète 200 mille tonnes de noix de cajou chez les producteurs

(Agence Ecofin) – En Côte d’Ivoire, le gouvernement achètera 200 000 tonnes de noix de cajou aux exploitants sur la base du prix minimum garanti de 400 Fcfa/kg. Cette décision annoncée le vendredi dernier par Adjoumani Kobenan Kouassi, ministre de l’Agriculture, devrait permettre aux producteurs d’écouler leur stock dans un contexte de pandémie de coronavirus.

En effet, les incertitudes que fait planer la maladie sur la santé de l’économie mondiale ont déjà conduit à une annulation ou un report des contrats de noix de cajou dans des pays importateurs clés (Inde et Vietnam essentiellement) ainsi qu’à un ralentissement des exportations sur le plan mondial. L’opération sera menée par le Conseil du Coton et de l’anacarde (CCA) ainsi que par le Groupement d’intérêt économique (Gie-Geppa).

En dehors des producteurs, M. Kouassi souligne qu’un dispositif de subventions sera mis sur pied afin d’atténuer les effets d’une baisse des prix mondiaux sur les exportateurs locaux. « Le Covid-19 a conduit aujourd’hui à une paralysie quasi totale de l’activité économique mondiale, entraînant ainsi une importante baisse des prix internationaux qui se situent actuellement entre 900 et 1100 dollars, soit en dessous du prix minimum CAF [1300 dollars, NDLR] ».

Pour rappel, la Côte d’Ivoire a prévu de récolter 800 000 tonnes de noix de cajou en 2020 contre 730 000 tonnes un an plus tôt.

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.