Éducation: Vers une année blanche en Côte-d’Ivoire ?

La question de la reprise des cours fait débat en France et elle pourrait bien aussi concerner la Côte d’Ivoire, « coronisée » par les mesures arrêtées par l’ancienne Métropole pour lutter contre la pandémie du coronavirus.

Au pays d’Emmanuel Macron, en effet, de nombreuses voix s’élèvent pour proposer le mois de septembre 2020. Car, avant cette date, il faudrait, selon le syndicat enseignant du second degré Snes- FSU, « un soutien massif, un vrai plan d’urgence pour l’école ».
Ce plan concerne notamment la désinfection de tous les établissements, la mise à disposition des masques et gels hydro-alcooliques, la distanciation sociale d’un mètre entre les apprenants qui sont généralement 35 par classe.

En Côte d’Ivoire, les dates officielles de reprise des cours ne sont pas encore connues. Mais si elles doivent intégrer les mesures de prévention, la distanciation sociale, elle seule, dans des classes bondées d’une centaine d’élèves, oblige à surseoir au projet. Sans compter que les masques, bien que déclarés obligatoires et gratuits, ne sont pas disponibles.

Résultat des courses, le pays court vers l’année blanche. À moins qu’il ne s’embarrasse pas de ces conditions de sécurité. Comme un éléphant dans un magasin de porcelaine.

F. M. B.

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire