Gomon/Sikensi: Vive tension entre Police et population autour de la célébration du Dipri interdite cette année

Covid-19/Sikensi

La tension est vive depuis ce matin, à Gomon et Sikensi. Et pour cause, la population de ces deux petites localités situées à 80 km d’Abidjan, ont décidé de célébrer la fête du Dipri, au mépris de la mesure du gouvernement, interdisant tout rassemblement de plus de 50 personnes depuis le déclenchement du Covid-19 en Côte d’Ivoire.

Evidemment, elle s’est heurtée au refus des autorités administratives qui ont déployé la police pour faire barrage à cette célébration. En attendant qu’une des deux parties abdique, le bras de fer se poursuit.

La fête du Dipri, faut-il souligner, est l’occasion de démonstration de puissance mystique en pays Abidji. Elle se célèbre une fois par an.

Par Casimir Djezou
Fratmat.info

 

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.