Affaire Udtci de la défunte Tia Monné Bertine adhère au Gp-Paix: L’aile légale du parti dénonce ‘’une forfaiture’’

La direction et les militants de l’Union pour la Démocratie Totale en Côte d’Ivoire (UDT-CI) ont lu avec stupéfaction dans la presse locale cette semaine, la fausse adhésion du parti au Groupement des partenaires pour la paix (Gp-paix), plateforme fondée par Madame Henriette Lagou.

L’UDT-CI voudrait rappeler à tous que conformément à l’article 19 de ses statuts, au procès-verbal de la rencontre du bureau du 29 décembre 2018 et de la décision N° 2018/ 001 UDT-CI/PR/CAB du 29 décembre 2018, portant intérim de la présidence de l’UDT-CI, l’intérim de la présidence a été confié jusqu’au prochain congrès, à Madame Kamin Mandédo Sabina Edwige, première vice-présidente de l’UDT-CI, en remplacement de feue Madame Tia Monné Bertile Sylvie Aude.


Le parti, prenant à témoin l’opinion nationale et internationale, les observateurs et acteurs politiques, dénonce donc l’utilisation frauduleuse du nom de l’UDT-CI à des fins personnelles, par le sieur Bonta Goué Fernand, qui n’en est pas à sa première forfaiture ;

L’UDT-CI recommande à ses militants de garder le calme face aux doutes orchestrés dans leur esprit par les agissements du sieur Bonta Goué Fernand et de rester à l’écoute de leur direction qui saura les rencontrer au moment opportun ;

Il réitère par la même occasion son appartenance à l’Alliance des Forces Démocratiques (AFD), plateforme dirigée par M. Pascal Affi N’Guessan et se réserve le droit de saisir les autorités compétentes afin que le sieur Bonta Goué Fernand réponde de ses actes.

Fait à Abidjan, le 15 avril 2020

La présidente de l’UDT-CI

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction