« L’opposition ivoirienne est de mauvaise foi…C’est à Guikahué de se rendre utile » (cadre Rhdp)

Edé Serge Patrick, membre du RHDP, ancien délégué Général du Pdci Paris1, président de CREA, Jeune Leader de la diaspora ivoirienne en France.

Nous donne son avis sur la situation du Covid19 en Côte d’Ivoire.

Bonjour M. Edé Serge Patrick, Quel regard portez-vous sur l’actualité en Côte d’Ivoire ?

Edé Serge Patrick : Je vous remercie de l’opportunité que vous me donnez pour m’exprimer sur cette pandémie qu’est le corona virus et la polémique sur la gestion de cette crise. Il s’agit là de problème sanitaire ce que personne n’ignore , qui au demeurant peut devenir un problème grave, une catastrophe humanitaire si celui-ci n’est pas traiter avec toute la rigueur possible.
Je constate avec intérêt que les choses bougent. Mon parti, le RHDP est en mouvement ; il s’organise pour apporter du soutien à la population ivoirienne confrontée à cette pandémie du Covid19.
Son Excellence Monsieur le Président Ouattara, et le valeureux chef de gouvernement, le premier ministre Amadou Gon Coulibaly, ainsi que tous les membres du gouvernement, sont au service de la nation toute entière. Le travail abattu est énorme et concerne toutes les régions du pays. Je profite pour saluer également le ministre de la santé Aka Aouélé et ses collaborateurs, le ministre de la sécurité, le général Diomandé Vagondo et toutes nos forces de défense et de sécurité.
Malheureusement, je déplore l’absence voire l’absentéisme de l’opposition en ces temps ci abonnée plus à la politique politicienne.

Que reprochez vous à l’opposition ivoirienne ?

ESP: Voyez vous, ( ndlr, il marque une pause ) j’aurais aimé voir l’opposition s’impliquer davantage dans la sensibilisation et l’information de nos compatriotes.
Mais, hélas ce n’est pas le cas. L’opposition ivoirienne est de mauvaise foi.
(ndlr, le visage sérieux et grave) Quelle contribution le PDCI a t il apporté aux efforts du gouvernement pour lutter contre cette maladie du Corona virus, qui ronge notre pays? Le secrétaire exécutif du PDCI, monsieur Guikahué n’est il pas lui même un médecin?
A ton besoin de lui rappeler qu’il a prêté, le serment d’Hippocrate qui dit de donner des soins à l’indigent démuni et de se conformer à une certaine réserve due à la fonction médicale surtout en ces temps de crise sanitaire majeure qui frappe notre pays?
Que M Guikahué mette sa blouse blanche de médecin afin d’aider le ministère de la santé à Lutter contre la pandémie du Covid19.
C’est à monsieur Guikahué de se rendre utile pour le peuple ivoirien. Je précise par ailleurs que le Corona virus ne demande pas de carte de membre de parti politique ni la couleur des dons, encore moins leurs destinataires.

Parler d’élections en ces temps ci, où le pays tout entier est en confinement, lutte pour sa survie, est un aveu d’échec et d’impuissance surtout quand on est à la tête d’un parti comme le Pdci, qui a toujours prôné le rassemblement et la paix.
Monsieur Guikahué devrait montrer l’exemple en formant un collège de médecins y compris les retraités, à s’unir autour du ministre de la santé pour rechercher des solutions idoines afin de stopper cette pandémie du covid19.
Dans le jargon militaire, il est question de faire appel aux réservistes. Dans ce cas précis, l’ennemi commun, c’est le Corona virus.

Que dire du Président du GPS qui sème le trouble et crée le désordre par ses adresses à la nation de Facebook?
C’est le moment de faire atterrir un jet privé pour une cause humanitaire noble. Il est là le vrai patriotisme.
Et tous les responsables des autres partis politiques où sont ils ?
Je m’interroge. Tous sont muets. Ils nourrissent secrètement leurs idées machiavéliques de transition et d’insurrection mal placées en espérant capitaliser sur les dégâts que cette pandémie pourrait causer à la côte d’ivoire.

Or, tous les pays du monde font appel à la solidarité de leurs concitoyens.
Comment peut-on comprendre, que des jeunes gens, soient encore à cet instant de la propagation du Corona virus, instrumentalisés par des responsables politiques pour détruire un centre médical de dépistage et braver illégalement, l’interdiction de rassemblement décrétée par le chef de l’état.
À l’instar des autres nations, des gymnases, des maisons, des terrains de football et même des bateaux sont réquisitionnés pour en faire des centres médicaux dans l’intérêt de leur population.
Il n’y a qu’en Côte d’Ivoire, une telle chose peut se produire sans qu’il y ait des suites établies.
Quand on prétend aimer les ivoiriens qu’on veut gouverner demain, on ne se cache pas face à une situation de crise qui engage la responsabilité de tous. Et l’intérêt national doit primer sur nos intérêts personnels et partisans.

Qu’attendez vous au juste?

E.S.P : Sous l’impulsion du grand visionnaire, le Président Ouattara, nous allons contrer cette pandémie du Covid19 , rassurer et apporter une certaine quiétude à notre peuple. Nous devons continuer à sensibiliser et informer nos populations sur le respect des mesures gouvernementales.

Je rend un grand Hommage, au Président Alassane Ouattara, au vice-Président Daniel Kablan Duncan, au gouvernement dirigé par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et les membres du Gouvernement, le porte parole principal du RHDP, le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, les forces de sécurité, et toute l’équipe médicale qui continuent d’œuvrer pour le bien-être de la population ivoirienne. Une chose est certaine La victoire viendra par le travail colossal et concret à faire, dans l’union, dans la discipline et par toutes les forces vives de la nation ivoirienne.

Q/ Que proposez-vous ?

Nous voulons tous le progrès. Nous voulons un avenir meilleur pour nos enfants, pour nos parents, pour nos générations et au-delà. Nous devons donc nous tourner résolument vers une union sacrée au tour de nos dirigeants afin de lutter ensemble efficacement contre cette pandémie du Corona virus.
Il faut donc centraliser tous les dons reçus pour une meilleure redistribution.
Nul besoin de se disperser en ces temps de gravité.
Je pense que le canal le mieux indiqué pour cette opération est de se rapprocher du gouvernement.

Je lance donc un appel à la diaspora ivoirienne, africaine, les chefs d’entreprises, les Ong et associations, de se saisir de l’urgence que nous impose le traitement de cette pandémie du Corona virus pour apporter un soutien vital à notre peuple. Mobilisons nous auprès de nos chancelleries, des ambassades et Consulats pour faire un don en faveur de nos populations.
Que Dieu bénisse la Côte d’ivoire.

Propos recueillis par Boni Félix NIANGORAN
Journaliste Reporter

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires