Côte-d’Ivoire: Gon rejette toute idée de «transition» si la présidentielle ne se tenait pas en octobre, il cite l’article 59

Crise coronavirus
Pour l’actuel Premier ministre et candidat de la coalition au pouvoir pour la présidentielle d’octobre prochain, l’article 59 de la constitution sera activée s’il advenait que la présidentielle ne se tenait pas à la date indiquée.

«Le président en exercice reste en poste jusqu’à ce qu’il passe le pouvoir à son successeur élu».

Pouvoir et opposition restent totalement divisés sur les conditions de la prochaine présidentielle en Côte-d’Ivoire.


Commentaires facebook

blank

Author: La Rédaction