FIF Côte-d’Ivoire: Beugré Yago explique le choix des anciennes gloires du football contre Drogba

« Pourquoi l’Union des Anciens footballeurs soutient Sory Diabaté  »

Dans un entretien à Abidjan.net, l’ancien champion d’Afrique 1992 Beugré Yago Eugène est revenu sur le choix porté sur Sory Diabaté par l’Union des anciens footballeurs, dans la course à la présidence de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF).

Sa « parfaite connaissance » du football en général et du football local en particulier, sa « grande expérience » acquise grâce à une présence régulière dans les instances dirigeantes du football ivoirien, son engagement auprès des anciens footballeurs, en leur permettant de passer des diplômes dans divers métiers liés au football, et « l’ambitieux programme » qu’il porte sont autant de raisons qui ont motivé l’union des anciens footballeurs à opter pour l’actuel président de la Ligue de football dans la course à la présidence de la FIF.

‘’Il permettra au football ivoirien de grandir tant au niveau de ses clubs que des sélections nationales. Mais également dans la construction des infrastructures’’, a argué l’ex international ivoirien.


Pour l’ancien sociétaire de l’Africa Sport national, club avec lequel il a remporté la Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupes ainsi que la super coupe en 1992 et 93, ‘’le football ivoirien regorge un potentiel extraordinaire, l’un des rares sur le continent avec le Nigeria’’, toutefois il mérite une meilleure organisation. D’où l’opportunité de la candidature de Sory Diabaté, a estimé Beugré Yago Eugène.

S’exprimant sur la crise sanitaire que connaît le monde avec la pandémie du Covid 19, l’ancien international a insisté sur la nécessité pour tous d’observer les mesures barrières; car dira-t-il ‘’la maladie existe bel et bien. Et il est important de se protéger et protéger les autres en ne sortant qu’en cas d’extrême nécessité, en se lavant régulièrement les mains à l’eau et au savon, et en portant des masques’’.

En conclave le 23 avril dernier à Abidjan, l’Union des Anciens Footballeurs de Côte d’Ivoire a, au terme d’un scrutin, porté son choix sur Sory Diabaté en lice pour la présidence de la FIF. Sur 14 votants, Sory diabaté a obtenu 11 voix contre 3 abstentions.

Atapointe
Abidjan.net

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “FIF Côte-d’Ivoire: Beugré Yago explique le choix des anciennes gloires du football contre Drogba

  1. LE SYNDROME DE STOCKHOLM DANS LA SPHÈRE DU FOOTBALL IVOIRIEN
    =========================================================

    Le syndrome de Stockholm rappelons-le, est « un phénomène psychologique observé chez des otages ayant vécu durant une période prolongée avec leurs geôliers et qui ont développé une sorte d’empathie, de contagion émotionnelle vis-à-vis de ceux-ci, selon des mécanismes complexes d’identification et de survie ».

    « L’AMBITIEUX PROGRAMME » DE L’OMNIPOTENT
    ======================================
    Qui est Sory ?
    – le Premier vice-président et président de la ligue de football professionnel sous l’ère Augustin Sidy Diallo
    – le Secrétaire général de la FIF et de vice-président sous le mandat du Président Anouma.

    Comment expliquer alors qu’avec une telle omniprésence au haut niveau (Sory, l’ombre de SIDY, les 2 « S ») cet ambitieux programme n’ait pu voir le jour plutôt avec toutes les recettes générées par le football ivoirien depuis au moins 2006 ?

    Soit Sory n’a pas la forte personnalité qu’il faut pour conduire les nombreux hommes forts qui pullulent dans le milieu du Sport ivoirien (subissant le diktat de son Président sans possibilité de le contredire sur la politique pratiquée);
    Soit les moyens existaient depuis toujours et ont été divertis ailleurs. Et il faut qu’on nous rende compte de manière plus détaillée que les AG furtives organisées par le passé.

    En tout état de cause, il n’est pas l’HOMME NEUF qui peut justifier d’une virginité dans les NOMBREUSES affaires de la FIF et pour donner un souffle nouveau au foot ivoirien.

    LA PRÉTENDUE « CONNAISSANCE » DU FOOTBALL LOCAL
    ===========================================

    Cet argument de sorciers qu’on veut opposer à TITO, parlons en !

    A quoi bon a servi cette connaissance « profonde » sinon à :
    – Entretenir les clashes entre les membres du Comité Exécutif (les nombreuses démissions) ?
    – Entretenir les clashes avec les anciens sportifs (cas Gouamené) ?
    – Entretenir les clashes avec les dirigeants des clubs ?
    – A être incapable d’exploiter de manière significative l’énorme potentiel de la génération dorée de Guillou/Ouégnin ?
    – Et de créer une génération nouvelle de niveau identique après avoir EXPLOITE le fruit de la génération dorée de Guillou/Ouégnin ?
    – A opposer les générations de footballeurs entre elles ?

    En un mot comme en mille, l’Union des Anciens Footballeurs de Côte d’Ivoire par la voix de Yago, démontre que le syndrome de Stockholm fait rage dans la communauté sportive ivoirienne et que les footballeurs gagneraient à ne point compter que sur eux-mêmes pour ne pas vivoter et survivre aux crochets des rêves des managers de la « maison de verre ».

Comments are closed.