Côte-d’Ivoire: Tensions entre le préfet d’Abidjan Toh Bi Irié et Youssouf Kouyaté, le Dg de la police

Par Connectionivoirienne

Les relations entre le préfet d’Abidjan Vincent Toh Bi Irié et le directeur général de la police nationale, Youssouf Kouyaté, ne seraient pas au beau fixe.

L’information qui circulait dans certains réseaux en Côte-d’ivoire depuis quelques semaines, est confirmée par Africa Intelligence.

Selon Africa Intelligence, « Le torchon brûle entre le préfet d’Abidjan Vincent Toh Bi Irié et le directeur général de la police Youssouf Kouyaté. Le préfet d’Abidjan Vincent Toh Bi Iri épingle la gestion, par le directeur général de la police, Youssouf Kouyaté, des manifestations, le 5 avril, contre le centre de dépistage à Yopougon (…) »

Une trentaine de personnes avaient condamnées à des peines de prison allant jusqu’à 3 sans ferme. Après deux jours d’affrontements entre riverains et policiers à coups de gaz lacrymogène, de jets de pierres et cailloux, le calme était revenu suite aux interventions du préfet et du directeur général de la Santé et de l’Hygiène Publique, Amadou Touré. Ce denier avait par la suite reconnu la mauvaise communication faite autour de la construction d’un centre de dépistage anti covid-19 à Yopougon, une commune d’Abidjan réputée proche du vieil opposant Laurent Gbagbo, en résidence surveillée à Bruxelles en Belgique.

Bien avant les casses de Yopougon, le préfet avait marqué son mécontentement suite aux bastonnades filmées de plusieurs personnes durant le couvre-feu par des policiers. Depuis, aucun agent n’a fait l’objet de sanctions, la direction de la police s’étant juste contenté d’un communiqué flou sur les dérives de ses agents égarés.

Hervé Coulibaly

Photos de l’intervention du préfet à Yopougon

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.