Le vaccin contre le covid-19 sera-t-il disponible pour tous et au même moment ?

Chatham House

Malgré des engagements de haut niveau pour assurer un accès mondial équitable à un vaccin contre le covid-19, les perspectives d’une distribution équitable restent incertaines.

Retour dans le passé. Lorsque la pandémie de grippe H1N1 a frappé en 2009, certains pays industrialisés étaient bien préparés. Les plans d’anticipation de nombreux pays se sont concentrés sur l’anticipation d’une pandémie de grippe et, sur la base d’alertes antérieures concernant le virus de la grippe aviaire H5N1, certains pays avaient conclu des contrats d’achat à l’avance ou des contrats «dormants» pour les fournitures de vaccins, qui pouvaient être activées dès qu’une pandémie se déclarait.

Les pays sans contrats n’avaient été approvisionnés qu’après que les pays avec contrats eurent reçu leurs vaccins.

La situation avec le COVID-19 pourrait être encore pire.

Aucun pays ne possédait de contrat dormant sur un vaccin COVID-19, car personne n’avait prévu que la prochaine pandémie serait un coronavirus. Les experts avaient plutôt prévu un virus grippal.

Avec environ 80 candidats vaccins en développement actuellement, choisir le bon sera comme jouer à la roulette russe.

Le nombre de candidats sera réduit car certains essais échoueront à un stade précoce de développement et d’autres ne seront pas mis à l’échelle de production.

De la roulette à une course de chevaux

Des pays peuvent désormais essayer de conclure des contrats seuls ou acheter en consortium avec d’autres États, ou avec l’une des principales sociétés ou avec plusieurs sociétés.

L’Université d’Oxford a récemment conclu un accord avec la société pharmaceutique AstraZeneca, pour l’achat de 100 millions de doses disponibles d’ici la fin de 2020. Si ce vaccin fonctionne et que ces doses se matérialisent et sont toutes disponibles pour le Royaume-Uni, alors les besoins de la population britannique seront entièrement satisfaits.

Même si la moitié des doses étaient réservée au Royaume-Uni, tous les groupes à haut risque ou professionnels pourraient être rapidement vaccinés.

Cependant, comme chaque grand fabricant accepte plusieurs contrats, la quantité de vaccins que chaque pays obtiendra diminuera tandis que le délai dans lequel la population à risque sera protégée se rallongera.

Un leadership mondial et une réponse coordonnée et cohérente seront nécessaires pour garantir que tout vaccin soit distribué équitablement dans le monde entier.

L’accès pour les populations pauvres, vulnérables ou marginalisées, que ce soit dans les pays développés ou en développement, demeure une préoccupation.

Un accès équitable au vaccin COVID-19 sera difficile là où les inégalités et l’accès inégal aux services essentiels ont été compromis au sein de certains systèmes politiques.

Il existe donc un besoin urgent de coordination internationale sur les vaccins COVID-19.

Alors que tout le monde espère une disponibilité rapide de vaccins sûrs, efficaces et abordables qui seront produits en quantités suffisantes pour répondre aux besoins de chacun, nous sommes en réalité confrontés à d’énormes obstacles.

Professor David Salisbury CB
Associate Fellow, Global Health Programme

Commentaires facebook

Author: La Rédaction