Côte-d’Ivoire: Sans précautions, les centres de dépistage deviennent des centres d’infections (covid-19)

Ils sont plusieurs centaines chaque jour à envahir les centres de dépistage au covid-19, dans le but d’obtenir un test négatif, exigé pour pouvoir sortir du grand Abidjan, toujours bouclé du reste du pays.

Comme vous pouvez le constater sur ces photos, les demandeurs dans les rangs ne font aucun effort pour respecter la distance sociale d’un mètre au moins.

Le personnel médical et administratif, tout comme les forces de sécurité, présents dans les centres, ne font eux aussi aucun effort pour rappeler les mesures de précautions aux demandeurs.

Le gouvernement ivoirien a instauré depuis ce début de semaine un test négatif au covid-19 pour toute personne souhaitant sortir d’Abidjan.

publicité
Yopougon BAE
Cocody St Jean

Photos: Bah Remy

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

3 commentaires sur “Côte-d’Ivoire: Sans précautions, les centres de dépistage deviennent des centres d’infections (covid-19)

  1. FOR-MI-DA-BLE ! On va passer un test pour être autorisé à se rendre à l’intérieur du pays. On y vient négatif, on chope la maladie sur place, on est dépisté négatif (il faut un peu plus, voir beaucoup plus d’une heure pour être dépistable), puis on part à l’intérieur avec un virus tout neuf fraîchement acquis. Une belle opération qu’on pourrait nommer « comment disséminer la maladie à toute la Côte d’Ivoire ». Bravo, messieurs-dames !

  2. N’est il pas possible de prendre rdv dans ces lieux de dépistage grâce aux NTIC afin de réduire cette affluence dommageable?
    Juste une proposition.
    À chacun sa lorgnette !!

  3. -:-:-:-:-:-:-:- VOUS AVEZ DIT « TORTURE ? -:-:-:-:-:-:-:-
    Il y a quelques années, pour se rendre en France ou dans l’espace Schengen, il fallait faire le pied de grue à l’ambassade de France au Plateau. Sous la grêle, sous le soleil, sous le vent, sous la pluie dans une queue interminable. Ce qui fit écrire des pamphlets contre cette façon de faire discourtoise et irrespectueuse de la dignité humaine. Une autre organisation a vu le jour pour qui veut y aller, même si moyennant finances, on distingue espace VIP du reste des demandeurs de Visa en Zone 3. Idem pour le Canada. Bien vu, @quoi !

    Déjà, il faut aimer l’ordre, la méthode, et les TIC. Il suffit de se rendre à la banque après le 28 du mois et être confronté au triste spectacle des « ordinateurs en panne » pour s’en convaincre : les TIC existent dans un seul et unique but, TORTURER les Africains, là où de part le monde, elles sont un incroyable outil de facilitation de la vie. 🙂 🙂 🙂

Comments are closed.