Après la vidéo avec sa fille « Ange Kessie déplore l’hypocrisie et les commentaires désobligeants »

Affaire Suggar Daddy, Ange Kessy:«Vous pensez que je peux me permettre ce genre de choses ?»

Dans un échange avec l’Intelligent d’Abidjan paru intégralement
dans la version imprimée ce mercredi 13 mai 2020, le Général de marine,
ou Contre Amiral Ange Kessi Kouamé balaie d’un revers de la main, les
insinuations faites sur les réseaux sociaux suite à la publication d’une
vidéo un peu intimiste de lui, dans le courant de la journée du lundi 11
mai 2020.

Malgré la mise au point de la jeune fille présente dans la vidéo,
précisant qu’elle est sa fille et demandant de ne pas en faire une
affaire alors qu’il n’en est rien , des internautes ont voulu la voir
comme une maîtresse, et Ange Kessi en Suggar Daddy, c’est à dire, un
amant fortuné entretenant une jeune fille mineure ou à peine majeure.

« Lorsque j’ai mené des actions, dans ma région à Arrah : construction
d’écoles, offre de tables bancs etc… vous n’étiez pas là ? Lorsqu’on a
apporté nos soutiens aux populations vulnérables pour des besoins
divers, vous n’étiez pas là également ? », a-t-il déploré au sujet de
tous ceux qui font des commentaires désobligeants sur la courte vidéo
d’une vingtaine de secondes, sans savoir de quoi Il s’agit exactement.

Affirmant avoir donné les explications nécessaires à sa tutelle et à sa
hiérarchie sur la question, refusant de s’étaler outre mesure sur le
sujet, et assurant surtout qu’il s’agit bel et bien de sa fille, Ange
Kessi Kouamé a précisé : « Vous pensez que je peux me permettre de
faire ce genre de choses ? Vraiment ! C’est bien chez moi ! Vous me
voyez moi, aller dans une chambre d’hôtel de cette façon ? Ce n’est pas
moi qui ferais cela ! Que les gens apprennent à me connaître ! ». Donc
acte !

L’intégralité des précisions du Contre Amiral Ange Kessi Kouamé à lire
ce 13 mai 2020 , dans l’Intelligent d’Abidjan.

Claude Dassé

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire