Des restes métalliques d’un satellite chinois tombés sur la Côte-d’Ivoire ? (enquête)

Un objet métallique d’environ 4 mètres de long est tombé du ciel à N’guessankro en Côte d’Ivoire. Les villageois ont entendu un bruit assourdissant faisant penser à un violent orage avant de découvrir l’objet qui attise désormais la curiosité de la population. Il pourrait s’agir d’un débris spatial. Il n’y a heureusement pas eu de blessé. (RTL INFO)

Cela a notamment été le cas à N’Guinou, un village du centre de la Côte d’Ivoire, à environ 200 kilomètres d’Abidjan, où la toiture d’une habitation a été perforée par un tube métallique, selon des témoignages.

Pour l’heure, les autorités ivoiriennes n’ont donné aucune explication à ces objets, mais un scientifique américain croit savoir de quoi il s’agit.

Entre 15h30 et 16h00 GMT. D’après les villageois.
— Zolgafol Daniel COULIBALY (@zolgafolDaniel) May 12, 2020

En effet, selon des calculs de l’astronome Jonathan McDowell, du Centre d’astrophysique du Harvard-Smithsonian, il s’agirait vraisemblablement de vestiges du premier étage de la fusée chinoise Longue Marche 5 (lancée le 5 mai dernier), dont la rentrée incontrôlée dans l’atmosphère terrestre était attendue pour le 11 mai vers 15h30, soit approximativement l’heure à laquelle une violente déflagration a été entendue dans le ciel par de nombreux témoins.

La fusée Longue Marche 5 est un engin stratégique des ambitions de conquêtes lunaire et martienne de la Chine.

 

Updated plot of the reentry track, with the portion from atmosphere entry (per SpaceTrack) to debris impact in yellow. I measure the length of this portion as 2200 km. pic.twitter.com/A5X4D3fN58
— Jonathan McDowell (@planet4589) May 12, 2020


Pour ce qui est de la crainte que ces débris, très vite manipulés par des dizaines de villageois tous plus curieux les uns que les autres, soient potentiellement radioactifs, l’astrophysicien s’est voulu rassurant:

this people touching this things that fell from space are they fools, illiterate
see them, so their sense did not tell them that this things can contain a radioactive element or toxic compounds
— Amby Chibueze (@AmbyChibueze) May 13, 2020

​«Pas de radioactivité et probablement pas de substance toxique après la rentrée atmosphérique», a-t-il répondu sur Twitter à l’interrogation d’un internaute.

Un événement rarissime, mais pas inédit

Ce n’est pas la première fois que des débris spatiaux tombent du ciel en Côte d’Ivoire, mais il n’y avait jusque-là qu’un unique précédent.

A Séguéla, la chute d’un satellite trouble les paysans de Djorofa (Kani).
Un objet, plus tard identifié comme étant un satellite, est tombé non loin du village de Djorofa, situé à 10 km de Djibrosso (Kani) dans la nuit du mardi au mercredi.
(AIP), #Civ225 , #civ pic.twitter.com/ZtMDTABmAG
— badciss (@Badciss) February 3, 2018

Le 31 janvier 2018, un satellite avait terminé sa course dans un arbre à Djorofa, un village du nord du pays. Sur l’appareil était marquée sa date de désactivation, fixée au 30 janvier 2018.

sputnik

« Les autorités ivoiriennes n’ont pas officiellement confirmé qu’il s’agissait de la fusée chinoise, mais selon le responsable de la communication du ministère de la Sécurité, Yves Zogbo, tout laisse à croire qu’il s’agit bien d’un engin spatial. L’État ivoirien, qui n’était pas au courant de l’opération, poursuit les enquêtes et n’exclut pas de demander des comptes à qui de droit. » (RFI)

blank

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “Des restes métalliques d’un satellite chinois tombés sur la Côte-d’Ivoire ? (enquête)

  1. Puis-je, de chez moi, balancer des débris et objets en tout genre par dessus la clôture dans le jardin de mon voisin ? Il semble que ce soit légalement interdit. En conséquence, ces débris chinois tombés en Côte d’Ivoire nécessitent réparation, dans un monde civilisé. A moins qu’on soit dans un monde de brutes où je peux balancer ma poubelle chez le voisin ? Dites aux Chinois d’envoyer le wari, le pognon, le pierre, le djê, la thune ! 🙂 🙂 🙂

Comments are closed.