Cheikh Aimah Boikary Fofana, 1ère victime de taille du coronavirus en Côte-d’Ivoire

Le covid-19 vient officiellement de faire sa plus grosse victime en Côte-d’Ivoire. Le Cheick Boikary Fofana, premier guide religieux de la communauté musulmane et président du Conseil supérieur des Imams (Cosim), vient a rendu l’âme, ce dimanche 18 mai du fait du Covid 19.

La nouvelle a été annoncée par le ministre de l’Intérieur et de l’Administration du territoire Sidi Diakité, au journal télévisé de 20h de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (Rti).

Ancien directeur des ressources humaines de la banque SIB, Cheikh Boikary Fofana est l’un des artisans de la réforme des écoles et universités confessionnelles islamiques en Côte d’Ivoire.

Avant d’être porté à la tête de la communauté musulmane de Côte d’Ivoire, l’imam principal de la mosquée d’Aghien (Cocody) a contribué à organiser plusieurs structures islamiques, de la Ligue Islamique des Prédicateurs en Côte d’Ivoire (Lipci) au Conseil national islamique (Cni) en passant par l’Association des jeunes musulmans de Côte d’Ivoire (Ajmci). Il a apporté sa pierre à l’édification d’une communauté musulmane solidaire, organisée et dotée d’un capital humain irréprochable, ces quatre dernières années.

« C’est avec une immense que j’ai appris le décès, ce dimanche 17 mai 2020, de mon ami et frère, son éminence le cheikh Aima Boikary Fofana, président du Conseil supérieur des Imams, des mosquées et des affaires islamiques… », a écrit sur sa page Facebook le Président de la République Alassane Ouattara. Qui a reconnu les mérites de ce septuagénaire en tant qu’artisan de la paix et du dialogue entre les confessions religieuses.

Par Issouf Kamgate
FinancialAfrik

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.