Côte-d’Ivoire: Des policiers pourchassés et tabassés à Yaou (Aboisso)

Aboisso – Des policiers de l’antenne de la police des stupéfiants et des drogues (DPSD) ont été pris à partie par des populations à Yaou dans le département d’Aboisso vendredi, a appris l’AIP.

Ces policiers étaient en mission à Bianouan. Ils ont procédé à l’arrestation d’une dame, vendeuse de drogue.

C’est cette arrestation qui aurait mis des populations en colère.

Sentant le danger, les forces de l’ordre ont décidé de retourner à leur base à Aboisso. Ils se sont donc engouffrés dans leurs deux véhicules .Ils ont été dès lors pris en chasse par une centaine de motocyclistes.

Un habitant de la sous-préfecture de Yaou témoigne que tous les villages situés sur le tronçon auraient été informés de ce que « des braqueurs » ayant opéré à Bianouan seraient en fuite.

Des barricades auraient donc étaient érigées dans chaque village.

A bord de leurs véhicules, les policiers auraient forcé et évité presque tous les barrages avant d’être stoppés par un autre groupe plus corsé dans le chef lieu de sous-préfecture à Yaou.

Ils ont été aussitôt rattrapés par leur poursuivant de Bianouan.

Ces policiers bien qu’ils aient décliné leur identité auraient été pris à partie. Des heurts sont donc survenus qui ont fait plusieurs blessés parmi les policiers et parmi les populations venues de Bianouan.

L’un d’entre eux, Ousmane Ouédraogo, arrivé à l’hôpital dans un état critique aurait succombé à ses blessures et son inhumation aurait eu lieu samedi.

Les deux véhicules des policiers ont été incendiés.

Des populations de Yaou ont dit avoir trouvé refuge aux forces de l’ordre à l’hôpital de Yaou en attendant leur évacuation à Aboisso.

Ils ont regagné la ville quelques heures après.

Des heurts avec les forces de l’ordre sont souvent arrivés dans cette zone a-t-on appris.

(AIP)

akn/kam

Image d’archives en illustration

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.