Leçons du covid-19: La priorité à la formation des jeunes, selon Ouattara

« Pour un monde résilient : l’appel de l’Afrique en faveur d’une nouvelle gouvernance mondiale » : c’est autour de ce thème qu’une table ronde virtuelle de haut niveau s’est tenue le mardi 19 mai 2020.

Les intervenants de cette plateforme initiée par le New York Forum Institute, étaient des chefs d’Etat africains dont le président ivoirien Alassane Ouattara et les présidents Uhuru Kenyatta, du Kenya, Issoufou Mahamadou, du Niger et Macky Sall, du Sénégal ainsi que Richard Attias, président de la structure organisatrice.

Les échanges ont tourné autour des leçons à tirer de la gestion de la crise de la pandémie du coronavirus (COVID-19) par les Etats africains. Un bilan qui permettrait, selon les initiateurs de ce rendez-vous, d’anticiper sur les solutions pour les éventuelles crises à venir.

Le président ivoirien a, à ce sujet, exhorté ses collègues a` mettre un accent prioritaire sur les initiatives dédiées à la santé , à l’éducation et à la formation des jeunes en Afrique.

Pour Alassane Ouattara, cette vision devrait contribuer à créer les conditions d’un épanouissement de la jeunesse conditionné, entre autres, par la création d’emplois.

Cela permettrait de maintenir les ressources humaines afin de renforcer les capacités de l’Afrique à réagir positivement et efficacement face à des crises comme celles de la pandémie du COVID-19.

J.S.Dagou
Lebanco.net

NOTE D’INFORMATION N°1613 DU 19 MAI 2020

Le Chef de l’Etat a pris part à une table-ronde virtuelle de haut niveau du
New York Forum Institute

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a pris part, ce mardi 19
mai 2020, en compagnie de plusieurs de ses homologues africains, à une table-ronde
virtuelle de haut niveau du New York Forum Institute sous le thème : « pour une
Afrique résiliente : quelles voies tracer ? »

Cette table-ronde a été l’occasion pour les Chefs d’Etat africains d’exposer leurs
actions individuelles et collectives dans la lutte contre la pandémie de coronavirus, et
de lancer un appel en faveur d’une nouvelle gouvernance mondiale.

Le Président Alassane OUATTARA a présenté la stratégie de la Côte d’Ivoire qui
consiste à éviter la propagation de la maladie dans tout le pays en identifiant les cas
suspects, en les testant, en les prenant en charge et en faisant suivre les cas
contacts.

Le Chef de l’Etat a, en outre, évoqué les deux plans qui ont été mis en œuvre dans
ce cadre, à savoir le plan de riposte contre la COVID-19 d’un montant de 95 milliards
880 millions de francs CFA, et le plan de soutien économique, social et humanitaire
d’un montant de 1700 milliards de francs CFA.

Le plan de riposte visait à briser la chaîne de la transmission et à assurer une prise
en charge des malades tandis que le plan de soutien économique, social et
humanitaire visait à soutenir l’outil de production, à maintenir les emplois, à assurer
une reprise rapide des activités économiques post-crise et à apporter un soutien
humanitaire aux populations défavorisées.

Le Président Alassane OUATTARA a profité de l’occasion pour lancer un appel à
l’accroissement de l’aide publique au développement et à un nouveau partenariat
entre les pays développés et le continent africain.

Pour terminer, le Chef de l’Etat a invité les pays africains à mettre un accent
particulier sur la santé, l’éducation et la formation afin de permettre à la jeunesse
africaine d’avoir des emplois et de demeurer sur le continent pour contribuer à son
développement.

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.