Merck et les Premières dames africaines poursuivent leur stratégie de formations pour les médecins contre le diabète et l’hypertension

La Fondation Merck a également commencé le renforcement des capacités de soins de santé contre le Coronavirus en fournissant un diplôme en ligne d’un an et un master de deux ans en Médecine Respiratoire et Médecine aiguë pour les médecins africains

LUSAKA, Zambie, 21 mai 2020/ — La Fondation Merck (www.Merck-Foundation.com), la branche philanthropique de Merck KGaA Allemagne en partenariat avec les Premières Dames Africaines et les Ministères de la Santé, poursuivent leur stratégie visant à fournir un diplôme d’un an et un master de deux ans en Médecine Cardiovasculaire Préventive et Diabète pour les diplômés en médecine de plus de 35 pays africains et asiatiques.

Dr. Rasha Kelej, CEO Merck Foundation et l’Un des 100 Africains les Plus Influents a souligné, « Au milieu de la pandémie qui a secoué le monde, nous ne devons pas oublier les personnes vivant avec d’autres problèmes de santé tels que le diabète et l’hypertension, car ce sont les groupes à risque du coronavirus. Par conséquent, la Fondation Merck continue de fournir aux médecins une formation sur les soins de l’hypertension et du diabète, en partenariat avec les Premières Dames Africaines et les Ministères de la Santé. De plus, nous fournissons également une formation aux médecins des pays asiatiques ».

Jusqu’à présent, la Fondation Merck a inscrit et formé dans ce programme plus de 183 diplômés en médecine de plus de 35 pays. Dans le cadre de nos efforts pour renforcer les capacités de soins de l’hypertension et du diabète, nous inscrivons les médecins pour une formation et un diplôme post universitaire en ligne d’un an et un master en ligne de deux ans en médecine cardiovasculaire préventive et sur le diabète de l’Université de South Wales, au Royaume-Uni. En outre, nous inscrivons également des médecins à un cours de trois mois sur le diabète dans les Pays Africains Anglophones, Francophones et Lusophones pour améliorer leurs connaissances cliniques dans la prise en charge des conditions non transmissibles.

La Fondation Merck a commencé le renforcement des capacités des soins de santé contre le coronavirus en fournissant des diplômes en ligne d’un an et un master de deux ans en médecine respiratoire et en médecine aiguë de l’Université du Royaume-Uni, pour les médecins africains.

Dr. Sofia Jarombwereni Natshikare Nepembe, ancienne candidat du programme de la Fondation Merck en Namibie, a déclaré : « Je me sent chanceuse de faire partie de ce programme et de recevoir le diplôme post universitaire d’un an en médecine cardiovasculaire préventive dans le cadre du Programme de Renforcement des Capacités de la Fondation Merck. Le cours lui a permis d’apprendre les connaissances scientifiques avancées pour la prévention et la prise en charge des maladies cardiovasculaires. Le cours l’a aidée à mieux servir ses patients. La Fondation Merck fait un excellent travail en offrant des diplômes post universitaires à des médecins comme moi désireux de se spécialiser pour mieux servir leurs communautés. »

« Nous nous engageons à inscrit plus de médecins pour ces cours afin de pouvoir construire une plateforme d’experts en hypertension et diabète dans les communautés mal desservies. Ces cours en ligne sont la bonne stratégie pour intensifier nos efforts pour améliorer l’accès à des solutions de soins de santé de qualité, accessible et efficace, en particulier pendant le confinement due au coronavirus », a expliqué le Dr. Rasha Kelej.

Le programme a démarré dans 35 pays tels que : Bangladesh, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cambodge, Cameroun, République Centrafricaine, Tchad, République Démocratique du Congo, Éthiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Indonésie, Kenya, Libéria , Malaisie, Maurice, Mozambique, Myanmar, Namibie, Népal, Niger, Nigéria, Philippines, Rwanda, Sénégal, Sierra Leone, Afrique du Sud, Sri Lanka, Tanzanie, Émirats Arabes Unis, Ouganda, Zambie et Zimbabwe.

Distribué par APO Group pour Merck Foundation.

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.