Côte-d’Ivoire: Au moins 400 000 personnes enrôlées au 27 mai, « il n’y a pas de fraude possible… », le Dg de l’ONI rassure

Par Connectionivoirienne

Le Réseau des professionnels de la presse en ligne de Côte d’Ivoire (Repprelci) a été reçu au cabinet du directeur général de l’Office national de l’Etat civil et de l’identification (Oneci) pour une séance d’information sur le processus d’identification en cours.

Les journalistes de la presse en ligne amenés par le président Sermé Lacina ont été entretenus dans un premier temps par le directeur des services aux populations Georges Aka puis par le directeur général Sitioni Gnénin Kafana. Les deux responsables ont situé les journalistes sur les différents aspects du déroulement de l’opération qui a, selon leur terme atteint la vitesse de croisière avec le déploiement récent de près de 1100 machines dans 732 centres au lieu des 118 du départ.

« Avant, on était dans les centres. Maintenant on va dans les quartiers, on va dans les entreprises qui nous sollicitent », a étayé M. Aka. Lequel informe que les équipes se déploient dans les quartiers, les entreprises, les associations organisées pourvu que les responsables de ces structures en fassent la demande par écrit à l’Oneci qui analyse la demande puis déploie son matériel. C’est d’ailleurs le cas en ce moment de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (Unjci) qui a reçu depuis le mercredi 27 mai 2020, une équipe de l’Oneci à son siège de la Maison de la presse au Plateau. Les journalistes et leurs familles y font leur enrôlement.

Dans cette opération, a précisé M. Aka, il y a certes les 732 centres qui sont opérationnels mais en plus de ces unités fixes, il y a désormais des unités nomades de près de 500 valises électroniques qui permettent une célérité dans l’opération d’identification.

publicité

En moyenne 5 à 6 mn par pétitionnaire.

Pour sa part, le Dg Siotioni Kafana a rejeté les rumeurs de fraude relayées par certaines sources. Pour lui, ‘’aucune fraude n’est possible’’ avec ces machines sécurisées qui, assure-t-il, utilisent des techniques de dernière génération et l’opération se faisant selon des normes internationales en matière d’identification. Le Dg ajoute que pour faciliter encore plus l’achat des timbres qui s’opère actuellement par voie électronique, l’Oneci a signé des partenariats avec la Banque populaire, la Bni et la poste de Côte d’Ivoire pour la vente des timbres à leurs guichets respectifs. Il a donné quelques chiffres. « Nous avons plus de 400 mille enrôlés à ce jour et les choses s’accélèrent avec une moyenne autour de 5 mn », a-t-il dévoilé. Tout en rassurant qu’aucune valise n’est cachée quelque part pour la production frauduleuse de pièces, le Dg a fait valoir que ce sont six millions de cartes qui sont visées pour l’opération de renouvellement et 11 millions seront produites au total en tenant compte des nouveaux demandeurs.

Il s’est réjoui de la campagne engagée par certains partis politiques tendant à mobiliser les candidats au renouvellement et à la demande de nouvelles cartes d’identité. « C’est une excellente chose que les gens viennent s’enrôler massivement. Nous formons et nous déployons nos agents et nous sommes prêts à les accueillir », a commenté Georges Aka. Puis le Dg d’annoncer une opération pilote de distribution des premières cartes dans les prochains jours

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “Côte-d’Ivoire: Au moins 400 000 personnes enrôlées au 27 mai, « il n’y a pas de fraude possible… », le Dg de l’ONI rassure

Comments are closed.