Bagarre en Côte-d’Ivoire autour du patrimoine du défunt Arafat Dj estimé à plusieurs milliards de fcfa

Par Connectionivoirienne

Tué accidentellement à 33 ans après avoir violemment percuté un véhicule par l’arrière avec sa moto dans la nuit du 11 au 12 août 2019 à Abidjan, Ange Didier Houon, plus connu sous son nom d’artiste Arafat DJ, a laissé un patrimoine matériel et immatériel immense à ses 5 ou 6 enfant (tous mineurs) et à sa mère Tina Glamour.

Près de dix mois après son décès, les premières estimations du patrimoine du défunt artiste, ont été rendues publiques. Selon les notaires autour du dossier, le patrimoine laissé par l’artiste serait d’au moins 2 milliards de Fcfa, soit 2,5 millions d’euros. Ces estimations s’appuient sur plusieurs biens matériels dont des maisons, des voitures et motos de sports haut de gamme, Porsche Panamera, Chevrolet camaro, Mercedes série protégée etc.

La plus grande partie de cette fortune viendrait des droits d’auteurs [musiques, vidéos etc] de l’artiste et des ventes de gadgets avec son égérie, t-shirts, casquettes, posters etc…

Comme il fallait s’y attendre, la répartition de ce magot entre les divers héritiers n’a pas échappé au «syndrome» des grandes fortunes du show-biz, c’est à dire divisions, injures, coups-bas, menaces, procès en justice, entre Tina Glamour Spencer et des anciens associés de son fils, mais aussi entre la mère de Arafat DJ et la mère de deux de ses six petits-enfants.

Depuis la mort de la star française du rock’n’roll Johnny Halliday, une situation pareille pollue les relations ses deux enfants ainés et sa veuve Laeticia.

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.