Yasmina Ouegnin va-t-elle sonner la révolte contre Bédé en Côte d’Ivoire ?

Par Rodrigue Fénélon Massala

Yasmina Ouegnin appelle à l’organisation des primaires.

Yasmina Ouegnin réclame des primaires au sein du PDCI-RDA. La fille de Georges Ouégnin, ancien directeur du protocole du président Félix Houpheït Boigny, a adressé une correspondance à la session extraordinaire du bureau politique du parti, étalée entre le 4 et le 5 juin 2020. “Pour ma part, l’organisation de primaires ouvertes, équitables et transparentes, devrait se présenter comme la voie privilégiée pour retenir le candidat qui soumettra notre projet de société aux suffrages de nos compatriotes”, écrit celle qui fut en 2011 la plus jeune députée de Côte d’Ivoire.

Cette option d’un candidat choisi à travers un processus transparent pourrait éviter des batailles fratricides en raison du nombre élevé de prétendants à la candidature.

“À cet égard, l’intégrité du processus, depuis la définition des critères d’éligibilité jusqu’à l’investiture du Candidat, en passant par des procédures indiscutables d’organisation et de fonctionnement de la Convention, devrait nous permettre d’éviter toutes contentions internes, qui pourraient fragiliser notre projet commun, en ces moments où l’unité dans l’action et le concours de tous et de chacun, sont activement recherchés”, poursuit Yasmina Ouegnin.

À ce titre, poursuit celle qui avait voté “non” à la troisième république en 2016, le «porte-étendard » du Parti aux futures échéances électorales devrait recevoir l’onction de l’ensemble des militants, pour que le dialogue constructif, envisagé dans le cadre d’alliances, nourrisse la dynamique qui nous conduira à une alternative démocratique appelée de tous nos vœux.

Le PDCI-RDA du président Félix Houphet-Boigny, qui n’a plus regagné le pouvoir perdu depuis 1999, devrait trouver un consensus afin d’éviter une crise interne aux conséquences multiples.

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

2 commentaires sur “Yasmina Ouegnin va-t-elle sonner la révolte contre Bédé en Côte d’Ivoire ?

  1. DÉMOCRATIE FERMÉE…

    Eh oui…le sphinx veut se transformer en phénix…pour renaître de ses cendres…Il est prêt à toutes les violations…à toutes les compromissions…à tous les mensonges et reniements…

    Pour nous proposer quoi ?

    L’éléphant d’Afrique…qui a montré ses limites…

    Le dernier mandat…déjà annoncé en…2010…

    La bonne gouvernance…lui le plus grand marmailleur de la République…certifié ISO-FHB 1977…

    La réconciliation nationale…lui le champion de l’exclusion…

    En réalité…il n’a rien à proposer et veut juste récupérer un canari…déjà cassé…

    Comme quoi…la démocratie et la politique en CI…c’est une combinaison qui ne marche pas…

  2. Ah les politiciens ivoiriens et leurs incohérences. Comment peut-on se réclamer d’un groupement politique et faire partie d’un autre groupe parlementaire à l’assemblée nationale? La logique serait que cette dame ne se réclame plus du PDCI mais bon on est en Côte d’Ivoire et le ridicule est la chose la mieux partagée dans la sphère politique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.