Les agents du ministère du commerce créent enfin leur syndicat en Côte-d’Ivoire

Fonctionnaires mais ne bénéficiant pas de traitement de faveur que leurs collègues du même ministère du commerce, les agents de l’Office pour la commercialisation des produits vivriers (Ocpv) ont décidé de créer un syndicat pour mieux défendre leur corporation.

Le jeudi 4 juin 2020, à Abobo, ils ont élu au cours d’une assemblée générale constitutive Amani Konan César comme premier secrétaire général du tout nouveau Syndicat national des agents de l’Ocpv (Syna-Ocpv). Celui-ci entend tout mettre en œuvre pour faire connaître auprès des décideurs les mauvais traitements dont ils sont l’objet au sein de la Fonction publique ivoirienne.

Des travailleurs qui sont affectés mais qui n’ont ni bureau, ni matériel de travail – Des responsables d’antenne sans bureau – des services délabrés et inondés en saison pluvieuse – aucune mesure de protection au cours de cette crise sanitaire alors que les agents sont directement en contact avec les marchés – Des agents touchant une prime de 40.000 FCFA l’année ou pas du tout… C’est contre ces problèmes que le secrétaire général Amani Konan veut engager le nouveau syndicat pour les 4 ans de son mandat.

Le Syna-Ocpv pour se donner des moyens d’atteindre ses objectifs a adhéré à la centrale syndicale Unatrci dont un responsable a pris part aux travaux de l’Assemblée générale constitutive. L’Office pour la commercialisation des produits vivriers (Ocpv) est l’organisme étatique qui facilite la commercialisation des produits vivriers issus du milieu rural, établit les statistiques et suit l’évolution des prix de ces produits sur les marchés urbains. L’Ocpv emploie des techniciens supérieurs ainsi que des ingénieurs agronomes mais demeure une structure du ministère du commerce.

SD à Abidjan

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.