Covid-19 Afrique: Les vols commerciaux intercontinentaux bannis jusqu’au 31 juillet au moins

Par Connectionivoirienne

Ces dernières semaines plusieurs compagnies aériennes parmi lesquelles Brussels Airlines et Air-France-KLM, ont envoyé des mails aux passagers ayant fait des réservations pour Abidjan, Dakar ou encore Accra, les informant que leurs vols prévus dans la période allant jusqu’à fin juillet au moins, ne pourraient pas avoir lieu.

Ces annulations de vols sont liées au développement du covid-19, avec la nouvelle flambée de la pandémie en cours en Amérique latine, selon une alerte de l’OMS datée du 9 juin.

Alors que de nombreuses compagnies aériennes font le forcing sur les gouvernements pour reprendre leurs activités, beaucoup d’incertitudes demeurent sur la contagiosité du covid-19 dans les avions.

Notre article Covid-19: Pourquoi les États africains doivent dire NON à la reprise des vols Air-France, analysait cette question.

De nombreux experts restent aujourd’hui encore sceptiques sur la volonté de certains pays de laisser des avions commerciaux voler avec tous les sièges occupés, sans espacement comme l’impose la Chine. Ceux-ci pointent aussi du doigt le danger de faire importer le virus dans les pays africains très peu touchés, par des personnes venues d’Europe, d’Amérique ou d’Asie. Plusieurs études ont en effet démontrer que le virus apparu en Chine en fin 2019 a été par la suite importé sur tous les continents par les mouvements internationaux de passagers effectués par avions, par bateaux ou par trains.

Les experts restent aussi divisés sur les mesures de protections annoncées par certaines compagnie, tels que les ports de masques, les prises de températures, la cadence de rafraîchissement de l’air en cabine etc. Alors qu’une partie des experts les jugent efficaces, un grand nombre émet lui, des doutes.

Comme nous l’indiquions dans notre publication du 11 mai, le mieux pour les pays africains seraient de ne pas autoriser les vols commerciaux intercontinentaux tant qu’un remède efficace ou un moyen de dépistage rapide et fiable du covid-19 n’auraient pas été trouvés.

Photo: Flotte de Bruxelles airlines stationnée et stockée à l’aéroport de Bruxelles

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.