Une soixantaine de Maliens et de Burkinabè refoulés aux frontières nord par la Côte-d’Ivoire

La police ivoirienne par la voix de son porte-parole, le commissaire Charlemagne Bleu, a annoncé ce samedi à Abidjan, les refoulements de 7 Maliens et de 50 Burkinabè à différents points de contrôle de la frontière nord du pays.

Ces refoulements sont consécutifs aux fermetures des frontières du pays instaurées le 22 mars par le Conseil National de Sécurité, dans le cadre des mesures de lutte prises contre la pandémie du covid-19.


Plusieurs personnes parmi les 60 ressortissants des pays voisins du nord avaient selon les autorités, contourné les grandes voies d’accès, choisissant d’emprunter des pistes semi-clandestines, très surveillées depuis l’attentat de Kafolo, qui a coûté la vie à une douzaine de soldats ivoiriens.

Commentaires facebook

Author: La Rédaction