Côte-d’Ivoire: Très peu d’engouement des nouveaux majeurs pour l’inscription sur la liste électorale

Par Connectionivoirienne

L’engouement autour de l’opération d’inscription des nouveaux majeurs sur la liste électorale n’y est pas, selon un agent recenseur que nous avons pu interroger ce vendredi dans un centre d’enrôlement à Yopougon, la plus grande commune de la ville d’Abidjan.

Selon cet agent, le centre dans lequel il opère est presque « désert ».

« L’information n’est pas encore passée auprès des personnes concernées, les nouveaux majeurs en particulier », indique l’agent.

Le temps mis pour enrôler un pétitionnaire lui semble aussi relativement long (plus de 10mn), si l’on fait la comparaison avec les 5 minutes nécessaires pour la Carte nationale d’identité (CNI).

«De l’argent jeté»

Beaucoup d’observateurs jugent cette opération inutile. Les registres d’état-civil selon eux, devraient permettre d’indiquer automatiquement qui est majeur ou pas.

« Dans ce cas de figure, l’État (la mairie) demande juste au nouveaux majeurs de passer retirer leur carte d’électeur », selon un Ivoirien résident depuis de longues années dans un pays européen.

« Tout ce boucan autour de l’enrôlement chaque fois qu’il y a des élections en Afrique tirent sa source d’une volonté de fraudes », selon ce dernier.

« On complique tout ce qui est facile. On fait des dépenses colossales totalement inutiles. C’est de l’argent jeté », martèle-t-il.

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire