Commandant Fofana de Soro Chris Yapi: Un appel antirépublicain à l’insurrection militaire à jeter…

Lorsque j’ai écouté le commandant Fofana, qui appelle directement à l’insurrection militaire pour s’emparer du pouvoir, j’ai
Manifestement, ce sont des amis et camardes de ce commandant, dont on comprend qu’ils sont dans le dispositif de gouvernance de la vie en Côte d’Ivoire ( police, armée, administration, gendarmerie, institutions) , qui donnent des informations à Guillaume Soro-Chris Yapi.

Dans ses écrits, Chris Yapi n’appelle pas directement à l’insurrection militaire, au coup d’État, mais Guillaume Soro prépare l’opinion publique à une telle hypothèse qu’il présente comme nécessaire, ( et qui est nécessaire pour lui ) car chacun sait que, pour de multiples raisons, Guillaume Soro Chris Yapi ne peut jamais accéder au pouvoir par les urnes.

La commandant Fofana prend le relais. Il prétend parler au nom des casernes et des militaires de Côte d’Ivoire ! Voici ce qu’il dit à l’adresse du Président de la République : « L’armée vous regarde ! Dites quelque chose ! Les parents pensent que les familles des victimes doivent porter plainte pour que la vérité éclate ! » Il ajoute : « Je répète : les propos que je tiens n’ont rien à voir avec des propos politiques ».

Radié des effectifs de l’armée ivoirienne, Fofana s’est mis au service des ambitions d’un individu pour assouvir ses propres ambitions. Ceux qui se ressemblent s’assemblent ! Ceux qui s’assemble se ressemblent ! Il y a chez Guillaume Soro Chris Yapi et chez Fofana le même goût pour la rébellion militaire ! Des écoutes téléphoniques et des rapports très accablants sur les manigances qu’ils orchestrent contre les instituons de la République existent et sont documentés.

C’est cet ex-militaire séditieux qui interpelle le président de la République et cherche à préparer psychologiquement l’opinion publique nationale et internationale à une opération militaire, à un coup d’Etat !

Est-ce un hasard ?

Il demande au ministre de la Défense de se défendre contre les accusations portées contre lui par deux journalistes ! Cette stratégie, qui met au défi le ministre d’état de prouver qu’il est innocent, a été mise en œuvre par les adversaires politiques du RHDP. Comme ces adversaires ne représentent pas une alternative crédible, ils refusent de s’inscrire dans le champ du débat démocratique. Ils n’ont pas d’idées, mais ils ont Chris Yapi, Fofana et Nyamsi, véritable expert en filouteries et trahisons.

Le discours de Fofana est séditieux. Il doit conduire les Ivoiriennes et les Ivoiriens à prendre conscience du danger que représentent ceux qui n’ont jamais renoncé aux armes.

Le message de l’ex-militaire Fofana, véritable appel à l’insurrection militaire, s’inscrit dans un plan concerté dont l’objectif est la déstabilisation de la République et la remise en cause de la démocratie.

Commandant Fofana verse des larmes de crocodiles !

Depuis plusieurs mois, des journaux et sites avaient clairement évoqué une collusion possible entre Chris Yapi Guillaume Soro et les djihadistes. On sait que Guillaume Soro-Chris Yapi est prêt à tout pour s’emparer du pouvoir !

Soro Chris Yapi ne vient-il pas de reprocher à Monsieur Bédié d’aller aux élections sans l’avoir consulté, ni consulté Gbagbo, en rêvant à tort de battre le Rhdp ? À l’évidence, Guillaume Soro-Chris Yapi et Commandant Fofana tiennent un discours qui vise à justifier un coup d’Etat. Fofana est l’une des ultimes pièces qui préparent le passage à l’action.

Le prétexte avancé par Fofana est celui d’un hommage insuffisant aux victimes de l’attaque djihadiste de Kafola. Pourtant tout le monde sait que depuis son élection, le Président Ouattara a tant fait pour que l’Armée ivoirienne retrouve l’image et le prestige d’une armée qui protège les Ivoiriens. Avec la tragédie de Kagolo, la nation est en deuil. Mais, la crise sanitaire liée à la maladie à Coronavirus 2019 ne permet pas que soit organisée une grandiose cérémonie militaire en hommage à nos soldats.

Le Président Ouattara et le gouvernement n’ont pas de leçons d’hommage républicain à recevoir de ce commandant Fofana, dont le discours est un discours de rupture et de rébellion. Son discours antirépublicain et la preuve des penchants putschistes et insurrectionnels de Guillaume Soro-Chris Yapi.

Il est difficile, à 48 ans, pour Soro, de devenir un vrai républicain et un vrai démocrate, de renoncer aux armes et à la violence qui lui ont permis, en multipliant les trahisons, d’occuper les plus hautes fonctions dans l’appareil d’Etat ! Soro existe-t-il en dehors des armes ? A-t-il la dimension d’un homme d’Etat ? Difficile à croire avec des adjuvants comme Chis Yapi, Fofana et Nyamsi.

Les Ivoiriens l’ont compris et ils ne veulent pas d’un Président de la République Soro-Yapi avec, comme Chef d’Etat-major, le commandant Fofana et comme ministre de l’intérieur, le dangereux et tragique Nyamsi !

La Côte d’Ivoire est une grande nation démocratique, un pays moderne, qui ne veut pas de ces individus qui continuent à s’abreuver à la source du Coup d’Etat de 1999, comme à celle des rébellions militaires qui ont provoqué la mort de tant de victimes innocentes !

Depuis l’indépendance en 1960, la Côte-d’Ivoire a connu une grande stabilité politique sous la présidence du père fondateur , Felix Houphouët Boigny.Elle a connu un coup d’Etat, le 23 décembre 1999.Après une longue période d’instabilité politique, l’élection du Président Alassane Ouattara s’est traduite par un retour à la stabilité politique.

Cette stabilité politique n’arrange pas les affaires des séditieux comme l’ex-commandant Fofana, qui pense que cest lui peut traduire au Premier de la République, au ministre de

la Défense , au chef d’état major, le moral de l’armée. On croirait revenu au temps de la rébellion, avec le chef rebelle Soro Guillaume Chris Yapi. Mais comme ces gens osent tout, on les verra dire que c’est parce qu’ils ont parlé que la République a rendu hommage aux soldats, alors que les dispositions et les diligences sont déjà en cours à cet effet, et que ce n’est pas à eux de dicter au Chef suprême des armées, ce qu’il doit faire ..

Justice Konan

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

11 commentaires sur “Commandant Fofana de Soro Chris Yapi: Un appel antirépublicain à l’insurrection militaire à jeter…

  1. Pauvre Restaurant : alors comme ça, Chris Yapi vous a à ce point traumatisés ? Yako ! Mais au point de croire que Soro Guillaume (l’autre cause de traumatisme) et lui, c’est kif-kif… c’est un peu exagéré, même si on souhaiterait que Sida, paludisme, cancer, hépatites et coronavirus soient la même maladie. Comme ça effectivement, avec un seul médoc, on se débarrasse du tout, d’un seul coup ! Non, revenez sur Terre : ce qu’a dit ce Commandant avec son français approximatif et son verbe hésitant, n’est que la stricte vérité. Et on sait qu’elle (la vérité) rougit les yeux sans les casser, heureusement. On ne peut pas aller rendre un hommage à Bouaké à 8-9 soldat Français tués depuis de longues années, et ignorer les siens propres comme si c’était un chien écrasé par un gbaka vers le Banco. 13 soldats morts en défendant leur pays, c’est beaucoup, et c’est lourd surtout vu comment on nous les a vendus comme surrentraînés-surmotivés-surréquipés dans un pays qui bande les muscles chaque 7 août pour dissuader quiconque voudrait ne serait-ce que le pincer un peu.

    Au passage, nous qui croyions les révélations de Chris Yapi un peu grosses, sommes désormais rassérénés : le gars est dans le vrai du vrai, surtout sur les armées parallèles… les escadrons parallèles… les sacrifices de toute nature… la guerre interne… la veillée d’armes avant l’implosion… l’armée de l’ombre de marabouts et sacrificateurs… Ce travail d’investigation minutieuse ne peut être l’œuvre d’un Soro Guillaume en exil (ou en fuite c’est selon).

  2. J’espère que ceux qui applaudissent M. Soro et sa bande savent au moins que ces individus aspirent à gouverner la Côte d’Ivoire et non à combattre uniquement le pouvoir actuel. Ils n’arrêteront leurs actes que lorsque M. Soro sera au palais; donc tous les prétendants au pouvoir sont prévenus. Avec des fonctionnaires aux services d’un individu et non de la république est-ce qu’on pourra s’en sortir? Avec une pareille stratégie d’infiltration le parti qui sera au pouvoir à partir d’octobre 2020 (si ce n’est M. Soro) ne pourra pas gouverner dans la paix.

  3. Je lis ….
    13 soldats morts en défendant leur pays, c’est beaucoup, et c’est lourd surtout vu comment on nous les a vendus comme surrentraînés-surmotivés-surréquipés dans un pays qui bande les muscles chaque 7 août pour dissuader quiconque voudrait ne serait-ce que le pincer un peu.

    Tout simplement pathétique….les soldats qu’on «vend» comme sur-entraînés,sur-équipés etc…ne sont pas ceux du groupement qui a été attaqué ..là-bas il n’y avait que des fantassins ( troupes à pied de l’armée de terre ) et des gendarmes.d’où l’appellation mixte …
    Si notre nazillon ivoiritaire pense que toute une frontière se surveille juste avec un groupement mixte ,comme sur la majorité des sujets techniques il se trompe lourdement..il y a plusieurs groupements à la frontière…pourquoi c’est celui ci qui a été attaqué ? Dans quelles conditions ? Les mesures idoines avaient elles été prises ? Je m’arrête là
    Sur un théâtre d’opérations toute déviation ou manquement se solde par des morts..
    Une info pour notre nazillon ivoiritaire à quelques kilomètres de ce groupement commandé par un officier dont je n’aimerais pas être à la place se trouvait une section des forces spéciales en nombre plus réduit ? Pourquoi n’ont elles pas été attaquées ? C’était à priori une cible numériquement plus accessible
    Souris saoulée connaît carrefour de chat …c’est leur intervention qui a neutralisé un djihâdiste et qui les a poussés à battre en retraite …encore une fois à côté de la plaque…

    Mais inutile de trop polémiquer,lorsque vos officiers GOR en exil Dadi rigobert ,le commandant Zadi,le colonel Gouanou etc…s’engageront dans la reconquête du pouvoir ou lors de la contestation des résultats qui débouchera sur des combats armés on saura à ce moment qui est sur-entrainé,sûr-équipé bla bla bla…
    Comme nous le disait maître Kim young tae ,le 1er expert coréen à entraîner l’équipe nationale c’est après le combat qu’on connaît le vainqueur…et moi j’ajoute en ce moment on saura qui est vraiment entraîné ou équipé…so long

  4. Tout un art développé par le guerrier enragé @Mantape : mordre là où c’est le moins dur. Broder là-dessus jusqu’à espérer noyer le poisson dans la masse des vérités dites. Sinon, c’est seulement « on nous les a vendus comme surrentraînés-surmotivés-surréquipés » que tu as été capable de lire dans tout ce que j’ai écrit, hein ? Ce serait tout simplement comique, si on n’avait cette révélation de taille du guerrier enragé corroborant les écrits de Chris Yapi : un nouveau pogrom en préparation par le clan pouvoir ! Faut vraiment avoir une soif inextinguible de sang, hein mon ami ?

  5. Très cher ami ( sic ) je peux utiliser la même méthode en ce qui te concerne …tu n’as retenu que le pogrom en préparation alors que tu aurais pu admettre pour une fois que tu avais dit un non sens concernant le sur-entraînement et autres fadaises mais on ne t’en demandera pas tant …..ne nous pressons pas ..octobre n’est plus très loin…

  6. « Au passage, nous qui croyions les révélations de Chris Yapi un peu grosses, sommes désormais rassérénés : le gars est dans le vrai du vrai ».
    Dans un parallélisme des formes, @Coigny devrait prendre pour vérité d’évangile la dernière publication de Christ Yapi concernant le secrétaire exécutif ( Prof GUIKAHOUE) du PDCI de Daoukro sur sa duperie sa lâcheté et ses accointances au restaurant du RHDP pour des dîners gloutons.
    J’espère que tu nous épargnera de tes phraséologies insensées d’un intellectuel taré pour apporter une contradiction à celui ( Christ Yapi)qui ne ment jamais.
    À chacun sa lorgnette !!

  7. Bref rappel, après l’attaque terroriste de Bassam,Son Excellence Président Ouattara a été présent sur le théâtre des opérations et un hommage national a été rendu aux victimes aussi bien militaires que civils.
    Ma question aux incrédules négationnistes:
    – qui est le président du Conseil National de Sécurité?
    -N’a t’il pas eu une réunion de ce conseil présidé par le chef suprême des armées concernant les événements de Kafolo ?
    -quel a été le contenu du communiqué lu par le premier ministre intérimaire?
    -qu’est-ce qui a été prévu pour les soldats tombés au front dans les différents communiqués dans le contexte particulier de la Covid 19?
    Être animé de mauvaise foi et la délation sont les seules choses les mieux partagées par ces rêveurs pensant gouverner par procuration.

    Les élections auront bel et bien lieu le 31 octobre 2020 et aucune FAIM du pouvoir ne se justifie par tous les moyens car vous aurez la réponse appropriée et adéquate proportionnelle en face.
    À chacun sa lorgnette !!

  8. Ah ah ah ah ! @quoi, tu m’achèves là ! Tu as bien dit le/la Covid ? Une prometteuse carrière de comique bêtement gâchée ! Le/la Covid a le dos large. Si large que bientôt, les Airbus A380 pourront y attérir à l’aise. Bictogo était à Sakassou à la cour royale le weekend dernier ; Konaté Sidiki bat la brousse dans les 18 montagnes depuis un moment ; Achi Patrick était dans sa région natale durant le weekend ; et j’en passe du nombre de cadres du Restaurant en activités de campagne électorale anticipée, sans aucune crainte des mesures édictées par eux-même pour préserver la population du coronavirus. Mais rendre hommage à 13 soldats (fantassins pour leur plus grand malheur, ils auraient dû choisir de faire Forces Spéciales) tombés pour leur patrie, ça c’est trop demander, on accuse le/la Covid. Pas mal essayé @Quoi, les occasions de se fendre la poire sont devenues trop rares pour dédaigner la moindre. Encore merci pour celle-ci.

  9. >J’espère que tu nous épargnera de tes phraséologies insensées d’un intellectuel taré pour apporter une contradiction à celui ( Christ Yapi)qui ne ment jamais.

    Pour ta gouverne mon petit père, Guikahué est un homme politique adulte vacciné qui fraie avec qui il veut dans l’obscurité, au matin ou sous le soleil de midi. Ton interpellation appelle en revanche 2 constats :

    1. Après l’étiquette de FPIste, maintenant celle de PDCIste que tes copains et toi me collez. Retiens que je n’ai jamais milité, ne milite pas et ne militerai jamais dans un parti politique. Mais si ça peut t’aider à mieux dormir ce soir, je te réaffirme mon soutien plein et indéfectible à Mamadou Koulibaly jusqu’à arrivée de mieux sur l’échiquier politique national. Mon rejet de votre clique politique mettra forcément en osmose mes positions et points de vue avec le FPI, le PDCI, le RACI, GPS, etc bref, tout ce qui est opposition. Quoi de plus normal ?

    2. Les virées nocturnes de Guikahué, même si elles étaient avérées, ne font que s’inscrire dans une longue tradition nationale au mieux rassurante pour la convivialité au plus haut niveau, au pire dans l’absence d’animosité et dans l’esprit de partage, valeurs bien ivoiriennes. Je rafraichis ta petite mémoire de poisson rouge sur le fait que Bédié soignait l’imam Koudouss entre 2 lectures inversées contre sa personne pour sa chute voire sa mort ; je te rappelle que Ouattara bénéficia du statut d’ex-premier ministre sous Gbagbo qui lui valut domicile, gardes de corps, émoluments… même s’il refuse de rendre la pareille aujourd’hui à Koulibaly et à Soro ; je te rappelle que Hamed Bakayoko, connu pour ses excès de table était régulièrement attablé chez le couple Gbagbo ; et j’en passe. Alors, quoi de neuf sous le soleil ?

    Pour finir, je me réjouis que TOI AUSSI tu lises Chris Yapi. Comme quoi, la quête d’informations justes et fouillées est une valeur commune à toute l’humanité.

  10. Tchê , arrête de tordre l’esprit en convulsant comme si on avait marché sur ver de terre.
    Christ Yapi a t’il menti ou pas au sujet du secrétaire exécutif du PDCI de DAOUKRO?
    Et donc toutes tes frappes sur les lettres de ton clavier pour pondre ton commentaire précédent sont d’une nullité rare et exceptionnelle.
    À chacun sa lorgnette !!

  11. Réponse à nouveau, même si elle semble t’être inaccessible :
    >2. Les virées nocturnes de Guikahué, même si elles étaient avérées, ne font que s’inscrire dans une longue tradition nationale au mieux rassurante pour la convivialité au plus haut niveau, au pire dans l’absence d’animosité et dans l’esprit de partage, valeurs bien ivoiriennes. Je rafraichis ta petite mémoire de poisson rouge sur le fait que Bédié soignait l’imam Koudouss entre 2 lectures inversées contre sa personne pour sa chute voire sa mort ; je te rappelle que Ouattara bénéficia du statut d’ex-premier ministre sous Gbagbo qui lui valut domicile, gardes de corps, émoluments… même s’il refuse de rendre la pareille aujourd’hui à Koulibaly et à Soro ; je te rappelle que Hamed Bakayoko, connu pour ses excès de table était régulièrement attablé chez le couple Gbagbo ; et j’en passe. Alors, quoi de neuf sous le soleil ?

    En français facile de Bromakoté, rien que pour toi : « ET PUIS APRÈS ? »

Laisser un commentaire