Côte d’Ivoire: Des parents « des femmes martyres d’Abobo » annoncent une plainte contre Gbagbo

Edwige FIENDE

En Côte d’Ivoire, un collectif de parents de sept femmes tuées à Abobo (nord Abidjan) lors de la crise postélectorale de 2011 a annoncé lundi « une plainte » contre l’ex-président Laurent Gbagbo « pour assassinat, complicité d’assassinat ».

« En marge de la nouvelle procédure en appel ouverte à la CPI (Cour pénale internationale), nous, parents des femmes martyres d’Abobo, avions décidé de porter plainte devant les tribunaux ivoiriens contre Laurent Gbagbo et x pour assassinat, complicité d’assassinat », indique une déclaration lue par le président de l’association Mamadou Bamba, face à la presse.

L’Association des parents des femmes martyres d’Abobo (APAFEMA) a expliqué avoir « saisi la justice ivoirienne pour l’ouverture d’une enquête sur les circonstances et les auteurs de l’assassinat » des sept victimes « tuées le 03 mars 2011 ».

Pour le collectif, « l’ouverture d’un procès avec des éléments précis permettra enfin de restituer la vérité » et « savoir les auteurs, les complices et les commanditaires de ce crime odieux ».

Le 28 mai, les juges de la CPI ont décidé de mettre fin à certaines conditions imposées à M. Gbagbo.

L’ancien président est autorisé notamment à quitter la Belgique, où il était assigné à résidence depuis son acquittement en 2019 de crimes contre l’humanité.

« Nous, parents des victimes des femmes martyres d’Abobo, avions reçu cette décision d’acquittement comme un coup de poignard dans le dos », a affirmé M. Bamba.

Une audience pour examiner l’appel de la procureure Fatou Bensouda contre la décision d’acquittement de Laurent Gbagbo et son ex-ministre de la Jeunesse Charles Blé Goudé, s’est ouverte lundi devant la CPI.

Mme Bensouda demande aux juges d’annuler l’acquittement prononcé en janvier 2019 en faveur de MM. Gbagbo et Blé Goudé, alors que la défense plaide quant à elle pour une confirmation de cette décision.

Alerte info

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.