Flambée du covid-19 en Côte-d’Ivoire: Le gouvernement menace de réintroduire le couvre-feu

L’option du couvre-feu proposé par certains n’a pas été retenue par le Conseil national de sécurité. Hier, le Chef de l’Etat a présidé, au palais présidentiel, une réunion de cette structure. Le Cns après l’avis du comité d’expert mis en place dans le cadre de la riposte contre la maladie à coronavirus a décidé de maintenir le Grand-Abidjan toujours isolé du reste du pays. Il a aussi maintenu l’état d’urgence, la fermeture des frontières terrestres et maritimes. Il a également maintenu la fermeture des bars, boîtes de nuit, cinémas et lieux de spectacle dans le Grand-Abidjan. La mesure relative à l’interdiction de rassemblements de population, au-delà de 50 personnes pour le Grand-Abidjan a aussi été maintenue.

Parlant du couvre-feu, il pourrait revenir si le nombre de cas confirmé continue de grimper. Le Cns a aussi décidé du renforcement du dispositif de prélèvement et de tests pour fournir les résultats dans un délai de 48h. Mais il n’a pas été seulement question de restriction au cours de ce Conseil. Il y a également des allègements. Notamment la reprise des vols internationaux à compter du 1er juillet. Dans un premier, ce sera dans l’espace Cedeao.

Le Conseil a fait savoir que tous les passagers à l’arrivée des vols internationaux feront l’objet d’un contrôle sanitaire et d’un suivi systématique pendant leur séjour en Côte d’Ivoire. Concernant les vols, notons la reprise des vols nationaux à compter du vendredi 26 juin. Le Conseil en appelle à la discipline et à la responsabilité des Ivoiriens pour freiner la propagation de la Covid-19

Laurent Digbeu

Port obligatoire du masque : des sanctions corsées contre les contrevenants

Le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara a présidé ce jeudi 25 juin, la 5è réunion du conseil national de sécurité ( CNS) consacrée à la lutte contre la pandémie du coronavirus.

A l’image de la réunion du 15 juin dernier, le CNS a reconduit les mêmes décisions, notamment le maintien de l’état d’urgence, mettant cette fois un accent particulier sur l’obligation du port du masque et de la distanciation entre les personnes pour briser la chaine de contamination.

Pour cela, le CNS a promis encore plus de masques et décidé de sanctions accrues, contre le non respect de cette mesure.

Cette réunion a également examiné l’évolution de la pandémie et s’est félicitée de la capacité et de la qualité des tests effectués, qui ont permis d’augmenter le nombre de personnes testées par jour, de l’évolution du nombre de cas positifs, qui est à ce jour à 0,7% , l’un des plus faibles taux en Afrique.

Ce qui, traduit selon le communiqué, la qualité de la prise en charge des malades en rapport avec la stratégie d’isolement du Grand Abidjan, épicentre de la pandémie avec 96% de cas positifs.

Toutefois, le CNS a décidé de l’ouverture des vols domestiques à compter du vendredi 26 juillet et des vols internationaux à partir du 1er juillet, dans le strict respect des mesures sanitaires. Et que tous les passagers à l’arrivée, feront l’objet d’un contrôle sanitaire et d’un suivi médical durant leur séjour.

Pour briser la chaine de propagation de la covid-19, le CNS a enfin décidé du renforcement de la sensibilisation à travers le pays, en vue d’un changement de comportement à travers une plus grande implication des jeunes et des femmes dans les communes.

Faut –il le rappeler, la Côte d’Ivoire compte à ce jour, plus de 8000 cas postifs dont plus de 3000 guérisons et 58 décès.



I. Sékou Koné

Lebanco.net

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.