Côte-d’Ivoire: Konaté Sidiki appelle Mabri à céder la présidence du conseil régional au RHDP

L’ultimatum de Sidiki Konaté à Mabri Toikeusse: « Tu as un mois pour revenir ou libérer le tabouret au conseil régional »

Chronique de l’Ouest (8)

Présent à l’Ouest, je partage avec vous vite fait ces constats sur le terrain.

Ci-dessous, le message de Sidiki Konaté, sous forme d’ultimatum, lancé à Mabri Toikeusse depuis le village de Gbepleu à Man ce dimanche 28 juin. Morceaux choisis…

-La porte est encore un peu ouverte pour toi. Le dépôt des candidatures pour la présidentielle c’est en Juillet. Fin Juillet, tous ceux qui sont candidats dans le pays vont déposer leurs candidatures.
-Après fin Juillet donc, la négociation avec toi n’est plus possible.
-Donc tu as encore 1 mois pour revenir dans la maison, au RHDP.
-Là où tu es actuellement au Conseil régional du Tonkpi, c’est en tant que RHDP.
Donc si la politique rentre sérieusement au Conseil régional, on va bloquer le Conseil. Car nous sommes RHDP et le Conseil régional est RHDP.
-Tu ne peux pas dire que tu n’es pas RHDP et puis conduire la destinée du Conseil régional.
-Tu dois en principe démissionner. Mais si tu restes par la force, nous allons demander que l’aide qu’on donne au Conseil régional soit bloquée. Parce qu’on ne peut pas prendre l’aide qu’on donne au Conseil régional pour combattre notre Président Alassane Ouattara.
-Ce sont là donc les conséquences qui peuvent surgir….
-On n’est pas encore arrivé là. Nous ne sommes pas tes ennemis, reviens….
-Arrêtes la course mon frère. On t’aime et on ne veut pas que tu sois humilié.
-Tu ne peux pas avoir 2% si tu vas à des élections aujourd’hui.

Propos retranscris par Joël Touré, l’Intelligent d’Abidjan

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

2 commentaires sur “Côte-d’Ivoire: Konaté Sidiki appelle Mabri à céder la présidence du conseil régional au RHDP

  1. Finalement vous emmerdez vraiment les gens! Qu’en est-il de ceux qui ont été élus sous la bannière d’autres partis politiques et qui sont passés chez vous? Pourquoi n’ont-ils pas démissionné?

  2. Avec l’intrusion de ce type de trublions dans la politique, ça vole vraiment très, très, très bas ! Politique du bide, quand tu nous tiens !

Laisser un commentaire