Côte-d’Ivoire: Des cadres de l’UDPCI en conclave pour soutenir Gon et ramener Mabri au RHDP

Présidentielle ivoirienne:

Manuella YAPI

Des cadres de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) se sont réunis en conclave samedi à Yamoussoukro la capitale politique, pour réaffirmer leur appartenance au Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, pouvoir) et soutenir la candidature du Premier ministre à la présidentielle d’octobre.

Le secrétaire général de l’UDPCI Laurent Tchagba, a assuré que ce conclave n’était « pas un congrès pour destituer » le président du parti, Albert Mabri Toikeusse, mais plutôt l’occasion pour les cadres qui « partagent la même vison de développement prônée » par le chef de l’Etat, de montrer qu’ils « ont pris l’engagement d’être au RHDP », en dépit des dissensions apparentes entre leur leader et le parti au pouvoir.

Lors du conseil politique du RHDP le 12 mars à Abidjan, M. Toikeusse s’est montré peu enthousiaste face à la désignation de M. Gon Couliably comme candidat du parti à la présidentielle et a demandé au chef de l’Etat Alassane Ouattara, par ailleurs président du RHDP, de rassembler toutes les membres du parti par le dialogue.

Selon M. Tchaga, le président du l’UDPCI a ensuite « affirmé son engagement à demeurer au RHDP et a pris acte de la désignation du Premier ministre », au cours d’une rencontre avec M. Ouattara le 1er mai.

« Dans notre entendement, cet engagement « voulait dire » que notre parti a « accepté ce choix », mais « dans la mise en œuvre de cette démarche nous avons rencontré d’énormes difficultés », a réagi Laurent Tchagba.

Il a affirmé qu’ »il n’est pas normal » que les cadres de son parti soient « suspectés » au sein du RHDP, tout en promettant de continuer de « tout mettre en œuvre pour convaincre le président Mabri de venir reprendre sa place de 2e vice-président du RHDP auprès de son frère Amadou Gon Coulibaly » pour qu’ils puissent « travailler en équipe »,

Le ministre Mamadou touré, cadre du RHDP, a pour sa part assuré que tous les membres seront « traités au même niveau d’égalité », estimant que les cadres doivent être « jugés aux faits » et non en fonction de leur « famille (politique) d’origine ».

MYA

« La loyauté » inclut de mettre en garde celui qui « dévie » (Mamadou Touré)

Manuella YAPI

Le ministre ivoirien Mamadou Touré, cadre du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a affirmé samedi à Yamoussoukro (centre) que la « loyauté » envers une personne inclut de la mettre en garde lorsqu’elle « dévie », face à des militants issus de l’UDPCI venus réaffirmer leur appartenance au parti au pouvoir.

« Nous avons suivi le président Alassane Ouattara parce que l’homme incarnait des valeurs et des principes. Mais la loyauté et l’intégrité veulent » que l’on puisse parler « à son frère » lorsqu’il « est en train de dévier » pour ne pas « contribuer à sa perte », a dit M. Touré aux militants issus de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire, dont le leader Albert Mabri Toikeusse est en désaccord avec le RHDP.

Le coordonnateur du RHDP dans la région du Haut-Sassandra (centre-ouest) a ajouté qu’ »il peut y avoir dans une famille des divergences mais il y a une ligne rouge à ne pas franchir, au nom de la mémoire de toutes les victimes qui ont cru en (la) cause » du parti.

Concernant la présidentielle d’octobre, Mamadou Touré a estimé qu’il ne serait pas « logique » que le parti au pouvoir ne la remporte pas avec le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly comme candidat, soutenu par toute sa « famille (politique) réunie ».

« Nous irons à ces élections pour gagner (et) nous continuerons d’appeler nos frères qui peut-être ne nous ont pas compris maintenant, mais vont prendre tôt ou tard le train parce qu’il n’y a pas d’alternative », a conclu M. Touré.

Réunis en conclave, plus d’une centaine de cadres de l’UDPCI ont réaffirmé leur appartenance au RHDP et apporté leur soutien à la candidature de M. Gon Coulibaly, tout en promettant de « tout mettre en œuvre » pour que leur président, M. Toikeusse, revienne « travailler en équipe » avec le Premier ministre.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.