La Côte-d’Ivoire a eu 5 présidents en 60 ans sans une seule passation de pouvoir, vers un remake en 2020 ?

« Cinq Présidents en 60 ans…Mais jamais de passation de pouvoir : mort, coup d’État, fuite, arrestation. Il faut que ça change. L’élection doit cesser d’être un moment de tension en #ci225. Il faut arrêter le cycle de la violence perpétuelle », écrit le site iciabidjan.com ce 7 juillet sur son compte Twitter.

Comment ont-il quitté le pouvoir ? 

Par Connectionivoirienne

Houphouët-Boigny, mort en décembre 1993 après 33 années au pouvoir, Bédié lui succède par voie constitutionnelle le jour de l’annonce de son décès, le 7 décembre.

24 décembre 1999, Bédié est déposé par un coup-d’état conduit par le général Guéi Robert et plusieurs jeunes soldats, en général proches du RDR du docteur Alassane Ouattara.

Octobre 2000, Guéi est chassé du pouvoir par plusieurs millions de manifestants et une partie de l’armée, suite à sa défaite à la présidentielle contre Laurent Gbagbo. Le général sera tué 2 ans plus tard lors de la tentative de putsch de Soro Guillaume contre Laurent Gbagbo en septembre 2002. Les assassins du général, de son épouse, de son aide de camp et de plusieurs autres de ses partisans, n’ont jamais été formellement identifiés. Les camps Gbagbo et Ouattara se rejettent depuis la responsabilité.

11 avril 2011, Laurent Gbagbo est capturé dans son bunker souterrain et fait prisonnier par l’armée française qui le remet aux troupes FRCI d’Alassane Ouattara, qui se battent contre les FDS, suite à la crise post-électorale. Gbagbo sera livré à la Cour pénale internationale à La Haye, après plusieurs mois de détention passés à Korhogo dans le nord du pays.

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.