Côte d’Ivoire: Des motivations de Koulibaly à vivre seul son combat politique

Pourquoi et à quoi joue M. Mamadou Koulibaly, qui refuse de rejoindre les autres et se bat seul contre, un pouvoir et un système vieux de plusieurs années.

Quels sont les objectifs de l’ancien président de l’Assemblée nationale Mamadou Koulibaly ?

L’opposition ivoirienne ne va pas dire au monde qu’elle est surprise de l’introduction du parrainage dans les critères sélectifs pour être candidat officiel. Combien de fois, cette opposition fait grandir les inquiétudes et la peur, à l’approche des élections présidentielles d’octobre 2020 ?

M. Mamadou Koulibaly dans sa rubrique hebdomadaire, « les jeudis de Mamadou Koulibaly », annonce les futures tricheries que le pouvoir ivoirien, serait entrain de mettre en place, par le parrainage. Tout en saluant l’éloquence et la cohérence dans ses propos, puis-je demander à l’économiste, pourquoi est-il seul, sachant bien qu’en politique, ce sont les regroupements qui créent les rapports de force ?

En outre, les députés siègent à l’assemblée nationale pourquoi au juste ? Cela fait combien de temps que le président Ouattara a suggéré le parrainage parmi les conditions d’éligibilité et c’est maintenant, que certains font semblant d’être surpris ? Pourquoi, on n’a rien entendu du côté des députés et c’est à l’approche des échéances que le débat refait surface ? A trois mois des élections présidentielles ?

Le président Ouattara avait souhaité que la caution soit à 100 000 000 frs et sur le coup, des voix se sont levées et la caution a été revue à la baisse à 50 000 000 rfs, pourquoi, n’ont-ils pas fait pareil pour le parrainage et c’est maintenant qu’ils veulent remettre sur la table ce couvert ?

Nous sommes d’accord avec M. Koulibaly qui dénonce les tricheries du pouvoir, mais lui-même refuse d’appartenir aux différents groupements et plateformes politiques. Une lutte politique ne se gagne jamais en solo, mais collectivement. Il est devenu libéral comme M. Ouattara, donc soit il rejoint le camp du président Ouattara avec qui, il se sent plus proche idéologiquement, sinon, ses prêches seront considérés comme s’il se jouait des ivoiriens.


Comme un penseur, le concernant qu’à l’écouter, c’est un trublion, un agitateur sans épaisseur. Une élection présidentielle, n’est pas un jeu car celui qui en sort, devient le responsable de toute une nation, alors, quand on ne peut pas en profiter pour se faire de la place, inutile de vouloir endormir le peuple et ça se paie cash ces genres de comportement.

M. Mamadou Koulibaly sait très bien que la Côte d’Ivoire, est la prunelle des yeux de la France et pour rien au monde elle ne laissera jamais, un candidat non maîtrisable gérer ce pays, à moins qu’il ne soit pas un homme politique. Le combat qui détermine les rapports de force, ce n’est pas contre M. Ouattara qu’il faut livrer, il sait où se trouve le nœud.

Et c’est ensemble qu’il faut entamer les négociations avec la France donc, le parrainage, si à toutes les rencontres, certains brillent par leur absence, à quel moment, la France prendra conscience de libérer un petit espace.

Ce n’est pas à quelques mois, qu’il vient pour prêcher cet éveil de conscience. Depuis, là, M. Mamadou Koulibaly, refuse de rencontrer les autres leaders politiques de l’opposition, où réside son problème et qu’est-ce qu’il leur reproche ?

Joël ETTIEN

Directeur de publication: businessactuality.com

Author: La Rédaction