Côte d’Ivoire: Amon Tanoh invite Ouattara à « tendre la main à tous les acteurs politiques »

Serge Alain KOFFI

L’ancien ministre ivoirien des Affaires étrangères et fidèle d’Alassane Ouattara, Marcel Amon Tanoh, a invité le chef de l’Etat “à tendre la main à tous les acteurs politiques pour renouer le fil du dialogue’’, à trois mois de l’élection présidentielle, dans un message diffusé dimanche nuit, sur les réseaux sociaux.

“J’invite le Président de la République à tendre la main à tous les acteurs politiques pour renouer le fil du dialogue et je demande à l’opposition de saisir cette main tendue’’, a écrit Marcel Amon Tanoh, quatre mois après sa rupture avec le président ivoirien.

M. Amon Tanoh avait annoncé le 19 mars sa démission du gouvernement dirigé par Amadou Gon Coulibaly, décédé le 8 juillet. Une décision qui était intervenue une semaine après la désignation de l’ex-Premier ministre comme candidat du Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti au pouvoir) à la présidentielle d’octobre, lors d’une cérémonie qu’il a préféré boycotter.

Depuis, la presse ivoirienne lui a régulièrement prêté des ambitions présidentielles sans qu’à ce jour, le concerné ait lui-même officiellement annoncé sa candidature.

“Le rappel à Dieu d’Amadou Gon Coulibaly exhorte la Côte d’Ivoire à l’unité et à la concorde’’, a ajouté l’ex-ministre, estimant que “l’heure est venue de faire preuve d’humilité et de s’asseoir sous l’arbre à palabres’’.

Des propos qui sonnent comme une réponse à une sortie médiatique, un peu plus tôt dans la journée, du directeur exécutif du RHDP, Adama Bictogo, qui avait minimisé son départ et celui du l’ex-vice-président de la République Daniel Kablan Duncan, du parti présidentiel.

“Ce sont certes des personnalités au plan institutionnel, mais qui n’avaient aucune influence politique’’, a dit M. Bictogo, ajoutant : “leur départ, à la vérité, n’a crée aucune saignée’’ au RHDP.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.