Parrainage en Côte-d’Ivoire: Pour Mamadou Koulibaly le pouvoir fait signer des documents blancs

Dorine Alam BANGA

Dans le cadre du parrainage citoyen, en vue de la présidentielle ivoirienne du 31 octobre, l’opposant Mamadou Koulibaly, fondateur du parti Liberté et démocratie pour la République (LIDER), a accusé jeudi à Abidjan, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti au pouvoir), dont le candidat Amadou Gon Coulibaly est décédé le 8 juillet, de faire « signer des documents blancs » (sans inscription de candidat) aux populations, dans une vidéo diffusée jeudi.

« Eux (Rhdp) font signer des documents blancs où il n’y a pas de nom de candidat parce que pour le moment, ils ne savent pas qui va être (le leur), or la loi de M. Ouattara lui-même dit qu’on donne son parrainage à un candidat », s’est indigné M. Koulibaly.

publicité

Qualifiant cet acte d’ »illégale, il a appelé les populations à « mettre fin à ce genre de pratiques en accrochant la Côte d’Ivoire à des valeurs (entre autres), la rigueur et de l’organisation, (estimant qu’) on pas ne peut pas se développer dans les cafouillages ».

Datant du 13 juillet, le décret sur le parrainage citoyen prévoit « l’obligation pour le candidat de mentionner les régions ou districts autonomes (au nombre de 17) où le parrainage a été obtenu, soit 1% de l’électorat par localité concernée, mais aussi celle d’indiquer l’identité des électeurs qui parrainent la candidature et l’impossibilité pour l’électeur de parrainer plus d’un candidat ».

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire