Côte-d’Ivoire: Alassane Ouattara drible ses partisans et maintient « haut » le suspense

Conseil politique du Rhdp: La réponse de Ouattara aux sollicitations de ses partisans pour un nouveau mandat à la tête de la Côte-d’Ivoire, après ceux de 2010 et 2015.

Des espoirs douchés !

« Je prends acte des résolutions du Conseil politique et de votre demande. Je vous demande de continuer d’avoir une pensée pour AMADOU GON et de me donner le temps avant de vous répondre… »


RESOLUTION DU CONSEIL POLITIQUE DU RHDP
  RELATIVE A LA PROPOSITION
  DE S.E.M. ALASSANE OUTTARA, COMME CANDIDAT
  DU RHDP A L’ELECTION PRESIDENTIELLE
  DU 31 OCTOBRE 2020
 
 
 
Le Conseil Politique du RHDP s’est réuni ce jour, mercredi 29 juillet 2020, de 17h à 19h au Sofitel hôtel ivoire d’Abidjan sous la présidence de S.E.M. ALASSANE OUATTARA, Président de la République, Président du RHDP.
Cette rencontre extraordinaire a porté sur un point unique : la proposition du candidat du RHDP à l’élection Présidentielle du 31 octobre 2020, qui constitue un cas de force majeur.
Au terme de sa séance, tenue dans un esprit de grande responsabilité et de sagesse, le Conseil Politique a pris la résolution qui suit :
Le Conseil Politique 
– Vu les dispositions de l’article 19 des statuts du Parti ;
 
– Considérant la situation sociopolitique nationale marquée par la dispation tragique le 8 juillet 2020 du Premier Ministre Amadou Gon COULIBALY, candidat désigné du RHDP à trois (03) mois du scrutin présidentiel, qui constitue un cas de force majeure ;
 
– Considérant les graves périls que cette disparition fait peser sur la nation toute entière ;
 
– Considérant les appels pressants de tous les organes et structures du Parti ;
 
– Considérant les appels des élus du Parti à la base (Conseillers régionaux, Parlementaires et Maires) ; ainsi que celui des membres du conseil économique social environnemental et culturel ;
 
– Considérant les appels de nombreux cadres et militants du Parti ;
 
– Considérant les appels pathétiques et angoissés, émanant des différentes régions du pays ;
 
– Considérant l’impérieuse nécessité de préserver la grande œuvre de développement réalisée par le Président ALASSANE OUATTARA Président du RHDP à la tête du pays ;
 
– Considérant les nouveaux défis de l’environnement national et international marqué notamment par le terrorisme, une crise sanitaire mondiale, un ralentissement économique avec les difficultés sociales et humanitaires qui en découlent ;
 
– Considérant que ces défis induisent l’invention de nouveaux paradigmes et modes de gestion des Etats qui nécessitent de l’expérience et de l’expertise ;
 
Soucieux de maintenir dans le pays, la paix et la stabilité retrouvées grâce à la gouvernance du Président ALASSANE OUATTARA après la longue crise,
 
a) Demande à S.E.M. ALASSANE OUATTARA Président de la République, Président du RHDP d’accepter d’être le candidat du RHDP à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.
 
b) Instruit la Direction du Parti d’anticiper conformément aux dispositions pertinentes des statuts et du règlement intérieur du Parti, sur l’organisation de la convention d’investiture du candidat du RHDP.
 
 
Fait à Abidjan, le 29 juillet 2020
 
 
 
Le Conseil Politique du RHDP

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

15 commentaires sur “Côte-d’Ivoire: Alassane Ouattara drible ses partisans et maintient « haut » le suspense

  1. DRAMANE doit repousser les élections d’Octobre et changer à nouveau « sa Constitution » pour mettre sur la touche « Wisky-Konan » et « seplou le coureur-de-jupon ».

  2. Ouattara n’a pas dribblé ses partisans : il a simplement été contraint de tenir compte du contexte, et de la grosse poignée de sable jetée par Bédié dans l’attiéké du Restaurant par son interview sur France 24, le jour-même. Bravo pour le timing, Papy ! En effet, le jour même où ton adversaire principal sur une chaine internationale déclare que ta candidature serait illégale, annoncer ladite candidature expose au risque de voir toute la presse inter y opposer simultanément les propos de l’opposition. Bref,
    – Ouattara a-t-il renoncé ? Que nenni ! Juste différé l’annonce à une date plus propice et moins « polluée » par l’annonce de Bédié.
    – Ouattara dira-t-il non ? On l’a démontré à loisir ici, Ouattara rêve d’un règne éternel, du tapis rouge à vie. Il n’a pas fait couler tout ce sang et orchestré toute cette destruction, pour lâcher l’affaire en chemin. Donc, zéro suspense, il sera candidat.
    – Faut-il s »y opposer ? Etant légaliste (au contraire du hors-la-loi Ouattara), il ne vaut mieux pas. Il a avec lui la CEI, le Conseil Constitutionnel, etc qui feront de lui un candidat au terme d’acrobaties juridiques à donner le vertige à un trapéziste. Donc des manifestations le mettront dans la position d’opposer la notion de « trouble à l’ordre public » qui lui feront lâcher police, gendarmerie, armée et miliciens sur la population et les leaders politiques. Le combat qui vaille est celui de la transparence électorale et par corollaire le respect de la volonté populaire. Le peuple serait alors légitime à la résistance par/avec tous les moyens, instruit des jurisprudence 2000 et 2010.

  3. Pour ceux qui savent lire entre les lignes, il n’y a pas de long discours à faire: LE PRADO EST NOTRE CANDIDAT. Il n’y a aucun article de la constitution de 2016, qui le le lui interdit. Je rappelle à toutes fins utiles que Bédié, n’est pas le juge constitutionnel, donc son interview n’a absolument rien à voir avec la décision différée du PRADO. Bédié n’a aucun moyen juridique pour confondre ADO. Lié la décision du PRADO est faire preuve de nullité en matière de lecture politique. Le contexte est ailleurs et pourrait se résumer ainsi: 1) le PRADO est très affecté par la mort de AGC;
    2) Les 40 èmes jours auront lieu à la mi-août;
    3) Après cette date, le PRADO mettra le turbo compresseur (même après 1000 interviews de Bédié).

    Le parrainage pour le PRADO sera obtenu en une seule journée (les militants sont prêts), les 50 millions sont payés par les femmes et nous partiront allègrement vers ce nouveau mandat de la 3è république. Il n’y a pas de Tia Koné, il n’y a pas de Noël Nemin et pour une fois Bédié devra se mettre sur le gazon pour affronter le PRADO 4x 4. ça chauffe pas, c’est ça qui est la vérité.

  4. LIRE: Liée la décision du PRADO à une petite interview de Bédié, est faire preuve de nullité en matière de lecture politique.

  5. @Gozo,
    L’onanisme devient une pratique en vogue dans la secte, au constat ! Ko « 7e jour, 40ème jour, 77e jour,… » et tutti quanti. Et puis quoi encore ! Le corps de AGC était encore chaud que BigTogo organisait une concertation nocturne le même jour pour parler candidature ; le corps de AGC n’était pas porté en terre que Ouattara rencontrait le fils Ben Yahmed afin que Jeune Afrique prépare l’opinion à « je n’ai pas d’autre choix que d’y aller » ; AGC venait à peine d’être porté en terre que depuis sa tombe, on entendait les déclarations fracassantes de toute la clientèle du Restaurant appeler Ouattara à prendre le relai (ou l’héritage, c’est selon) de « son fils ».

    Alors, on nous bassine d’une manif à organiser pour le choix de Ouattara, on mobilise télés, radios, correspondants inter,… on paie rubis sur l’ongle des agences événementielles, etc rien que pour invoquer un délais en rapport avec un 777ème jour ? Non, la raison se trouve ailleurs et tu ne peux l’admettre, par simple orgueil car tu la (ou les) connaît. Et pourtant, dès le lendemain, on signe un décret pour remplacer celui dont on veut respecter la mémoire en attendant le 7777ème jour !!! Rappelle-moi un peu : AGC était-il seulement candidat putatif ou aussi Premier Ministre ? On règle sa succession pour le poste qu’il a occupé 3 ans, mais pas pour la position encore même pas effective qui lui était destinée ? Il est vrai qu’on mange au Restaurant, mais avec le ventre, pas avec la tête ! A moins que je me trompe ?

  6. @Gozo

    Ne te fatigue pas à t’expliquer ou à essayer de convaincre ces nazillons ….que chacun envoie son candidat et le vote départagera..maintenant comme ils pensent qu’ils vont profiter de ce vote pour prendre la rue sous le couvert de leurs convictions et au nom du peuple et de la « jurisprudence 2000 et 2010» comme dit l’autre ,l’autre peuple non concerné par les élucubrations ivoiritaires se fera fort au nom de cette même jurisprudence de défendre ses acquis …patientons nous sommes déjà en Août ….

  7. @Mantape
    Comment va cher frère ? Tu sais frère, je connais ton élément, ce petit tonneau vide qui fait beaucoup de bruits pour rien. Il n’a qu’un seul mot dans son Tibia ( puisque c’est avec cela qu’il résonne et non raisonne), le mot restaurant. Dans leur secte , ils ne savent que vivre au crochet de l’état. Quant à nous, nous avons-nos gbakas qui roulent, nos taxis aussi et nos maisons où ils vivent en qualité de locataire encore à 50 voire 60 ans. On avance et le tako kele se précise. Octobre n’est pas loin et le restaurant sera encore plein. Ils n’auront leurs yeux que pour pleurer. Inch Allah.

  8. Mickey Mouse et Donald Duck en mode « je te tiens par la quequette-teu… ». Attention ! L’onanisme, c’est se prodiguer du plaisir à soi-même. Mais le faire chacun à l’autre, ça prend une autre dimension, plutôt inquiétante surtout quand c’est entre 2 mecs. Virez votre cuti si vous le voulez, mais allez le faire plus loin, loin de nos regards prudes. Bande de tantes ! 🙂

  9. Pitoyable, ce dernier post démontre à ne point douter que le tonneaux est vraiment vide. Dès qu’il a laissé le mot restaurant, son post a perdu de saveur.

  10. @GOZO BAKAYOKO et @Mantape BAKAYOKO

    Il ne faut pas oublier nos tuniques puantes, nos lêkês et nos calibres 12 pour maintenir la basse-volta … pardon … la basse-Burkina … pardon encore … le Burkivoire sous le joug de la colonisation dozotique !!!
    Il faut surtout que les porcs mi-cancres de Kôkôti@Coigny-kro soient maintenus dans la boue et les déchets !!!
    krrrr krrrr krrrr …

    té ande …

    @Tipadipa BAKAYOKO

  11. Ça manquait de diplômés de Polytechnique sur ce fil de discussion. Le Seigneur est merveilleux : il nous envoie @Tilapia pour palier ce manque inacceptable. Loué soit-Il ! 🙂

  12. @gozo

    Je vois que tu connais bien Peggy la cochonne de kokoticoignykro alias @coigny…
    En dehors en effet du mot restaurant elle en est réduite à trouver des tantes ,là où sa secte a eu lors de la chute du messie un vrai comportement de tarlouzes …en effet on avait lu et entendu moult déclarations sur les corps sur lesquels il eut fallu passer ( aujourd’hui on se demande encore si ce n’était au sens propre ) avant d’atteindre l’épileptique….au finish ?
    Donc quand une truie sans honneur ni dignité qui a prouvé son trait atavique de lâche en avril 2011 traite les autres de tante c’est plus que comique…quand en octobre 2020 les congénères du porcin viendront prendre Ado à son domicile ils verront qui est garçon et qui est tchè mou’ni
    Nous on dit aux membres du front patriotique ressuscité qu’il va falloir se sortir les doigts et bien attacher les pagnes et les jupes pour arracher ce pouvoir des mains anti-ivoirito-nazis…les paris sont ouverts les tapettes de 2011 contre les tantes de 2020 ..on saura ce jour là qui est vraiment garçon …
    Bonne aïd El A’ dha cher frère

    Mantape ouédraogo depuis le Château Rouge de BEDIE

  13. Tipadipa sawadogo…aiiiie

    Pourquoi Bakayoko ? Tu vas faire on va dire que nou ché iwoirlien….

    Nous on est de SINDOU à 200%….donc c’est pas Bakayoko c’est sawadogo ,dramé,ou ouédraogo ou dabiré…
    Sinon pour le reste je valide

    Mantape ouédraogo

  14. @Mantape ouédraogo BAKAYOKO

    bonne aïd El A’ dha …

    « Pourquoi Bakayoko ? Tu vas faire on va dire que nou ché iwoirlien…. »

    Parce ce que nous sommes dans le cabinet du nouveau premier ministre Hamed BAKAYOKO …

    krrrr krrrr krrrr ….

    té ande

    @Tipadipa BAKAYOKO

Laisser un commentaire