Hambak à la Primature en Côte-d’Ivoire: Et de deux pour la Génération 90 ! (Eugène Djué écrit à son frère)

Mon message au Premier Ministre

Après Guillaume Soro nommé par le Président Gbagbo, à l’issue de l’accord de Ouaga en 2007, la Côte d’Ivoire enregistre, ce jour du Mercredi 29 juillet 2020, son deuxième premier ministre appartenant à la Génération 90.

En effet, depuis la création du poste de Premier Ministre en 1990, 10 personnalités se sont succédées, ce sont : Alassane Ouattara, Kablan Duncan, Seydou Diarra, Affi N’guessan, Charles Konan Banny, Soro Guillaume, Aké Ngbo, Ahoussou Kouadio, Gon Coulibaly et maintenant, Hamed Bakayoko.

Des 10 Premiers Ministres, deux sont issus de la génération des « batteurs de pavés » de 1990:

Hamed Bakayoko est de l’école du MEECI, ancien mouvement unique, du parti unique au pouvoir jusqu’en 1990.

Tandis que Soro Guillaume est issu de l’école de la FESCI. Mouvement autonome de revendications, né à l’occasion de la crise scolaire et universitaire, ayant entraîné le multipartisme dans les années 90.

Ils sont donc tous les deux, des représentants des deux groupes de jeunes, opposés à l’époque, qui ont animé l’histoire de l’avènement du multipartisme en Côte-d’Ivoire sur les campus.

Après donc Soro Guillaume, ancien SG de la Fesci, Premier Ministre, nous enregistrons aujourd’hui la nomination de Hamed Bakayoko, ancien membre du MEECI comme Premier Ministre de Côte d’Ivoire.

Merci au Président Ouattara pour cette nomination.

Cher ami Hamed Bakayoko,

Ta nomination intervient à un moment décisif de l’histoire de notre pays où traumatisés par des crises successives, les Ivoiriens sont en quête d’Unité, de Paix et de Cohésion.

Que Dieu te guide, t’assiste et t’inspire afin que tu sois à la hauteur de leurs attentes.

Nous nous sommes connus sur les campus en 1990. Nous étions Opposés, chacun avait sa conviction.

Nous nous sommes certes battus, nous nous sommes combattus même. Mais aujourd’hui, nous nous parlons et nous nous respectons avec la ferme conviction que chacun a défendu avec foi et détermination, la ligne qu’il trouvait la plus juste, pour l’intérêt de notre pays.

Nous avons compris que nous étions des adversaires politiques et non des ennemis.

Ta nomination ce jour, est selon nous le résultat direct de cet engagement historique.

Nous voudrons donc la ressentir comme la reconnaissance de notre Lutte, même si nous étions opposés. Car ta performance, aujourd’hui reconnue, n’a été possible que grâce à la qualité de notre prestation en face.

Félicitations M. Le Premier Ministre Hamed Bakayoko.

Fierté à notre génération qui enregistre son deuxième Premier Ministre, en attendant son premier Président de la République.

N’attendons pas la mort pour reconnaître les mérites des autres.

Aimons-Nous Vivants
Eugene Djué
President: #225ANVI

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire