La loi électorale a été « violée en Côte-d’Ivoire en ne faisant pas la révision en 2019 », avoue Kuibiert Coulibaly

Dorine Alam BANGA

Le président de la Commission électorale indépendante (CEI) ivoirienne, Ibrahime-Kuibiert Coulibaly a reconnu mardi à Abidjan que la loi régissant le code électoral a été « violée, en ne faisant pas la révision du fichier en 2019 », comme prévu, face à la presse.

« En ne faisant pas la révision (du fichier électoral) en 2019, alors que le code » des élections en Côte d’Ivoire le prescrit, on a violé la loi », a reconnu M. Coulibaly justifiant ce fait par le manque d’ »engouement des populations, qui ne semblent s’intéresser à la matière électorale », qu’au cours des années de scrutins.

Assurant que « si toutes les années » comme en 2020, il y a de l’ »intérêt », l’Etat qui apprécie sera obligé de mettre en « application le code électoral, par la révision de la liste évaluée cette année à « 13 milliards de FCFA ».


Remise officiellement mercredi aux partis politiques la liste électorale « provisoire complète » de 2020 compte 7.500.035 électeurs contre 6.595.970 en 2018, soit plus d’un million de nouveaux inscrits, à l’issue de l’opération de mise à jour du fichier électoral ».

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction

2 commentaires sur “La loi électorale a été « violée en Côte-d’Ivoire en ne faisant pas la révision en 2019 », avoue Kuibiert Coulibaly

  1. >plus d’un million de nouveaux inscrits, à l’issue de l’opération de mise à jour du fichier électoral

    A vue de nez, c’est faux. Alors je calcule : 7.500.035 – 6.595.970 = 904.065. Comme je le subodorais, la différence est bien inférieure au million annoncé. « PLUS DE… » est différent de « PRÈS DE… »Attention à ces arrondis faciles en matière de chiffres. Certains ont perdu des élections pour moins que ça, tout comme des élections ont débouché sur des bains de sang pour une volonté « d’arrondir » le compte des chiffres.

    Sinon, là-dedans, difficile de voir de quelle façon BigTogo s’approprie une avance 3,5 millions d’électeurs, avant même la tenue du vote. Mais bon, on est sous les tropiques, et il y a comme impondérables à la fois la « technologie électorale » et la « magie électorale ». Observons…

Laisser un commentaire