Brèves manifestions contre un 3e mandat de Ouattara en Côte-d’Ivoire

Dorine Alam BANGA

De brèves manifestations ont eu lieu vendredi matin dans les communes abidjanaises de Yopougon (ouest) et Cocody (est) après l’annonce jeudi, de la candidature par « devoir citoyen », du président ivoirien Alassane Ouattara, pour un troisième mandat à la présidentielle du 31 octobre, ont confié des sources sécuritaires à ALERTE INFO.

Après de brèves manifestations dans les ruelles du sous-quartier « Gesco », de la commune populaire de Yopougon, des policiers du Groupement mobile d’intervention (GMI) et de la Brigade anti-émeute (BAE) menaient des patrouilles.

Au niveau du marché de la « Riviéra Annono » dans la commune chic de Cocody, des manifestants empêchaient les automobilistes de circuler, ont confié des riverains.

Des manifestations similaires ont également eu lieu ce jour à Bonoua, localité située à 62 km d’Abidjan, selon des témoins.

publicité

Jeudi soir, le chef de l’Etat ivoirien, a annoncé sa candidature pour un troisième mandat « par devoir citoyen », évoquant un « cas de force majeure » et « l’intérêt supérieur de la nation. »

Sollicité le 29 juillet par toutes les instances de son parti pour remplacer son dauphin, Alassane Ouattara leur a demandé de lui « laisser le temps du recueillement et de la récupération », tout en assurant qu’il « tient à la victoire » du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) afin de rendre « un bel hommage » à son « fils », Gon Coulibaly.

Le 05 mars, M. Ouattara avait promis de ne pas briguer un troisième mandat à la tête de la Côte d’Ivoire, assurant qu’il allait « transférer le pouvoir à une jeune génération. »

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire