Les commissions électorales locales en Côte-d’Ivoire seront reformées entre le 22 et 28 août

Serge Alain KOFFI

La Commission électorale indépendante (CEI) en Côte d’Ivoire a annoncé vendredi soir que les commissions électorales locales, jugées déséquilibrées en faveur du parti au pouvoir par la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP), seront toutes reformées entre le 22 et le 28 août, dans un communiqué.

“La Commission électorale indépendante informe les partis et les groupements politiques (…) qu’il sera procédé du 22 au 28 août 2020 à l’installation des commissions électorales locales (CEL) et à l’élection de leurs bureaux respectifs’’, a indiqué l’organe chargée d’organiser la présidentielle d’octobre, dans un communiqué de son secrétaire permanent Pierre Adjoumani, lu à la télévision publique (RTI).

“La CEI invite par conséquent chaque entité membre de la commission centrale de la CEI à lui communiquer la liste de ses représentants dans les CEL le 20 août 2020 au plus tard’’, conclu le communiqué.


Saisie par des personnalités de l’opposition, la CADHP a rendu le 15 juillet une décision dans laquelle elle estime que la composition des commissions électorales locales est déséquilibrée en faveur du Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti au pouvoir).

La majorité des 558 commissions locales sont présidées par le RHDP, selon les statistiques officielles.

L’arrêt de la CADHP demande, en outre, au gouvernement “de prendre les mesures nécessaires pour garantir que de nouvelles élections (…) soient organisées aux niveaux locaux’’ et relève aussi “l’absence d’un mécanisme approprié pour nommer des membres de l’organe électoral issus de la société civile et des partis politiques, en particulier les partis d’opposition’’.

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “Les commissions électorales locales en Côte-d’Ivoire seront reformées entre le 22 et 28 août

Laisser un commentaire