3e mandat Côte-d’Ivoire: La route Abidjan-Gagnoa encore coupée, le pays Akye dans la danse

Par Connectionivoirienne

Cinq jours après le début des manifestations contre le 3e mandat, la tension n’est toujours pas retombée dans certaines localités du centre-ouest.

La voie Abidjan Gagnoa était encore occupée au niveau des villages du département de Lakota. Des manifestants ont ont érigé des barrages sur le long de la route à partir du carrefour de Lakota comme l’a constaté un reporter d’une télévision privée en partance pour Gagnoa.

« En tout cas, ils sont déterminés, mais pas agressifs. Ils n’hésitent même pas à se faire filmer pour selon eux, passer leur message du non au troisième mandat », décrit le confrère au téléphone. De nombreux automobilistes ont été ainsi pris au piège de ces nombreux barrages. Parmi eux un ambulancier dont on ne sait pas s’il transportait un malade.

Ce mouvement de contestation se déroulait au moment où le commandant supérieur de la gendarmerie, le général Apalo Touré conduisait une mission d’apaisement à Gagnoa qui fut l’épicentre de troubles le vendredi dernier.

Il a emprunté une voie passant par Toumodi pour rejoindre Gagnoa.

A Akoupé, sur la route de l’Est, des manifestations ont également été signalées ce mardi. Le pays Akye contrarie ainsi le ministre Adjoumani qui, sur le plateau de Nci, dimanche, avait salué l’inertie du peuple Akye des départements d’Adzopé, d’Akoupé, d’Alépé, un peuple resté fidèle à l’ancien président Laurent Gbagbo.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

publicité

Photos: Route Abidjan Lakota-Gagnoa. Pour illustration. Photos prises dans la matinée de ce mardi par un reporter de la Nci

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire