Coup-d’état en cours au Mali: Le PAN, le CEMA et plusieurs ministres arrêtés, IBK recherché

Coup-d’état ou simple mutinerie ?

La Chef d’état major de la garde nationale et son DAF viennent d’être arrêtés par les militaires lutins, ainsi que le Ministre de l’Economie et des Finances Abdoulaye Daffe et celui des affaires étrangères Tieblé Dramé.

Le Président de l’Assemblée Nationale Moussa TIMBINE est aussi entre leurs mains. Des sources indiquent qu’ils sont entrain d’arrêter tous les ministres.

Le Chef d’état major Général serait aussi arrêté par le Groupement d’intervention de la garde nationale.

Les camps militaires de Kati et de la garde nationale de N’Tominkorobougou sont en ébullition et quaridille le secteur. Un coup d’état militaire est en cours donc contre le régime d’Ibrahim Boubacar Keita.

A la tête de la mutinerie, le Colonel Sadio Camara, ex-directeur du Prytanée militaire de Kati qui revient d’une formation en Russie et le Colonel DIAW de la Région militaire de Kati.

Le Mali retient son souffle ! Les populations s’interrogent.

A la Cité administrative de Bamako les personnalités sont évacuées des lieux.

Des dizaines de mutins seraient à la recherche du président IBK, caché selon certaines sources dans les locaux d’une Ambassade.


10.40 TU «Tentative de coup d’état en cours à Bamako»?

Par Connectionivoirienne

Selon nos informations, une tentative de coup d´état serait actuellement en Cours au Mali, contre le président IBK.

Depuis hier, une mutinerie partie du camp militaire de Kati, proche de la capitale, se serait répandue à plusieurs casernes du pays. Les militaires exigeraient désormais la démission du chef de l´État, IBK.

En effet, plusieurs tirs à l´arme lourde ont été entendus ce mardi au sein de la caserne. Des journalistes maliens que nous avons pu joindre, confirment cette tentative de coup-d‘état, sans donner plus de détails, compte tenu de la «situation confuse» qui prévaut dans la capitale du pays, Bamako.

Déjà tôt le lundi matin, le ministre des Finances et de l´Économie, Abdoulaye Daffé, avait été tiré de son bureau et emmené de force à la caserne de Kati.

Plus d´infos suivront.

blank

Author: La Rédaction

2 commentaires sur “Coup-d’état en cours au Mali: Le PAN, le CEMA et plusieurs ministres arrêtés, IBK recherché

  1. il fallait s’y attendre. IBK est un têtu . Il se croit un Dieu INTOUCHABLE comme la plupart des chefs d’Etat Africains subsahariens .

  2. L’ivresse et l’orgasme du pouvoir conduisent à cette suffisance, à cette rigidité et à cette forme d’autisme propre aux chefs d’Etat tropicaux. Chez nous on dit « on te parle, ça rentre ici ça sort là-bas », pour toujours ce même résultat. La CEDEAO a beau jeu d’émettre mises en garde et condamnations, ça n’ira nulle part. Elle qui, invitée à jouer les go-between, a préféré tancer les protestataires sans chercher à comprendre les motifs de leurs récriminations, et caresser dans le sens du poil le membre de leur Syndicat. Trop de proverbes pour conclure cette issue qui était aussi prévisible qu’inexorable :
    – Comme on fait son lit, comme on se couche ;
    – Si tu prends le chemin de « je m’en fous », tu te retrouveras au village de « si je savais » ;
    – Qui se couche avec le Q qui gratte, se réveillera avec les doigts qui puent ;
    – Qui dort avec les chiens, se réveillera avec des puces ;
    – Etc.

    Espérons qu’ils en prennent de la graine du côté d’Abidjan et de Conakry.
    ___________________________________________
    La méchanceté ne saurait être un programme de gouvernement. Adieu RHDP !

Laisser un commentaire