Au Mali le CNSP, Comité national pour le salut du peuple, se dévoile après son coup-d’état (déclaration TV)

blank

Les militaires qui ont poussé IBK à la démission ont fait une déclaration ce 19 août sur l’ORTM, la télévision nationale du Mali. Ils sont regroupés au sein du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP).


Le porte-parole du Comité, le Colonel-major Ismael Wagué, a expliqué les raisons de ce coup de force intervenu au moment où le pays fait face à une crise socio-politique depuis quelques mois.

« Afin d’éviter au pays de sombrer, nous, forces patriotiques regroupées au sein du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP), avons décidé de prendre nos responsabilités devant le peuple et devant l’histoire d’assurer la continuité de l’Etat et des services publics », a indiqué le CNSP.

Les militaires ont notamment fermé les frontières du Mali et instauré un couvre feu de 21 heures à 5 heures jusqu’à nouvel ordre.

« Nous ne tenons pas au pouvoir mais nous tenons à la stabilité du pays », ont-ils déclaré avant de préciser qu’une « transition politique civile » sera mise en place avec pour mission d’organiser des élections crédibles et transparentes.

Source: Malivox.net

blank

Author: La Rédaction

2 commentaires sur “Au Mali le CNSP, Comité national pour le salut du peuple, se dévoile après son coup-d’état (déclaration TV)

  1. Il fallait s’y attendre. Il y a des coup d’état positifs comme celui du Mali. Certains dictateurs de la sous région auront le sommeil troublé, tel que en Côte d’Ivoire

  2. Et Vlan les opposants sans couille de notre beau pays se mettent à rêver. Huuuuuuum; les réalités ne sont pas les mêmes.

Laisser un commentaire