Les usines à fake news tournent désormais à fond en Côte-d’Ivoire, attention aux faussaires !

Dans le combat «épique» qu’ils se livrent pour le pouvoir, les groupements d’intérêt politique ivoiriens, ont désormais massivement investi dans des officines de fabrication de fausses informations.

C’est ainsi que l’on a vu ces derniers jours certains partager une vidéo immonde, lugubre, dans laquelle une jeune fille était tailladée au cou à la machette. Après vérifications, la vidéo s’est avérée être un grossier montage.

La dernière trouvaille concerne une pseudo-conversation WhatsApp entre un fils d’IBK et le Premier ministre ivoirien. Un montage vite démenti par Hamed Bakayoko qui vient de mettre ses services d’enquêtes aux trousses des derniers faussaires.

Tous les coups semblent désormais permis en Côte-d’Ivoire, même des plus immondes, pour accéder au pouvoir.

AE


Commentaires facebook

blank

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire