Évitons une autre crise électorale en Côte-d’Ivoire par le dialogue politique !

La crise préélectorale, actuelle, montre bien que le problème du troisième mandat n’est plus juridique mais politique. Il faut donc une solution politique.

Je pense que, dès maintenant, les autorités administratives et morales doivent initier un dialogue politique entre la majorité et l’opposition.

En effet, le médiateur de la république, le président de la chambre des rois et chefs traditionnels, le chef de la communauté musulmane, le chef de la communauté catholique, le chef de la communauté protestante et évangélique doivent, ensemble, faciliter un dialogue politique entre MM. Ouattara, Bédié, Gbagbo et Soro et ce, au nom de la paix et de la cohésion sociale. La paix est à l’Etat, ce que la santé est à l’homme.


La Cote d’Ivoire ne peut pas se payer le luxe d’une autre guerre électorale après celle de 2010.

Geoffroy-Julien KOUAO (Politologue et Ecrivain)

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire