Côte-d’Ivoire: Adjoumani dans ses habits de néo «prélat» porte de graves accusations contre le Cardinal Kutwa

La « prise de position » du Cardinal Kutwa pourrait contribuer à « l’exacerbation » des tensions (Cadres RHDP)

Manuella YAPI

La « prise de position » de l’Archevêque d’Abidjan, Cardinal Jean-Pierre Kutwa, qui a estimé lundi que la candidature du chef de l’Etat Alassane Ouattara pour un troisième mandat « n’est pas nécessaire », pourrait contribuer à « l’exacerbation inutile des tensions » en Côte d’Ivoire, a déclaré mercredi le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, au nom des cadres catholiques du parti au pouvoir.

« Eminence, (…) notre conviction profonde est que votre prise de position, plutôt que d’appeler à l’unité des Ivoiriens, au vivre ensemble dans la paix et à l’apaisement de tous les esprits, pourrait (…) ouvrir la voie à l’exacerbation inutile des tensions », a dit M. Adjoumani, à la Cathédrale Saint-paul du Plateau à Abidjan, où le cardinal s’est prononcé lundi.


Accompagné de membres du gouvernement dont Raymonde Goudou-Coffie, Paulin Danho ou encore Félix Anoblé, il a appelé Monseigneur Kutwa, « sauf à paraître partisan », à faire « confiance au droit et à la démocratie en laissant après la validation des candidatures par le Conseil constitutionnel, le peuple souverain de Côte d’Ivoire juger in fine le 31 octobre de la pertinence et de l’opportunité de l’ensemble des candidatures ».

« Concernant votre affirmation selon laquelle la candidature président Alassane Ouattara n’est pas nécessaire à votre humble avis, nous voudrions vous rappeler que de l’humble avis de très nombreux ivoiriens », elle est « la plus à même de garantir la paix, la stabilité », a poursuivi Kobenan Kouassi Adjoumani, face à la presse.

M. Adjoumani a par ailleurs déploré la « violation du principe de laïcité de l’Etat » par la prise de parole sur « des sujets électoraux ou sur d’autres candidats » à la présidentielle et soutenu qu’un « haut responsable de l’église » doit « rassembler et non diviser, veiller à la crédibilité des institutions et des gouvernants élus par le peuple et non périodiquement les prendre pour cibles ».

Lundi, l’Archevêque d’Abidjan a estimé que la candidature d’Alassane Ouattara à la présidentielle du 31 octobre « n’est pas nécessaire » et constitue « un virage dangereux » pour la Côte d’Ivoire, ajoutant que cette décision a « conduit à des violences inacceptables » dans diverses localités du pays, au cours desquelles au moins six personnes ont perdu la vie.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

blank

Author: La Rédaction

6 commentaires sur “Côte-d’Ivoire: Adjoumani dans ses habits de néo «prélat» porte de graves accusations contre le Cardinal Kutwa

  1. Il règne une atmosphère de fin de règne, en ces moments où les Hommes perdent tout ses de la raison et de la mesure. Oui, ça sent le sapin.
    ___________________________________________
    Les carottes ? A MON NAN, C’EST CUUUUUUUUU ! 🙂

  2. Petit carton jaune à Mr les Ministres.
    Cette communication légitime pouvait se faire ailleurs loin d’un site religieux.
    J’ai encore en mémoire ces tristes moments douloureux des assassinats du général Guei dans cette franchise et d’autres anonymes dans des mosquées par des chiens errants et enragés téléguidés par Seplou l’historien.
    Quoi Koïta le malien de retour de Château Rouge.
    À chacun sa lorgnette !!

  3. – Que disait déjà IBK de l’imam Mahmoud Dicko ?
    – Condé le fou-furieux de Guinée qui a retiré sa peau d’agneau d’opposant une fois au pouvoir, pour laisser découvrir le loup qu’il était en réalité, est allé jusqu’à tirer le publiquement la barbe de l’imam principal de la ville de Conakry. Et il riait, ce bougre de président en posant cet acte offensant. Pour menacer l’homme de Dieu devant témoins, au cas où l’idée lui prendrait d’imiter son homologue de Bamako.
    – Et maintenant, cet acte déraisonnable du bouffon du gouvernement.

    Il y a une constance de sagesse millénaire : Jupiter rend fou ceux qu’il veut perdre ; et l’orgueil précède TOUJOURS la chute. Comme les prochaines semaines le révèleront.
    ___________________________________________
    Les carottes ? A MON NAN, C’EST CUUUUUUUUU ! 🙂

  4. Vraiment pathétique! Et ce sont les transfuges qui se sentent obligés de faire de telles choses pour montrer leur loyauté! Ils savent très bien que les autres n’ont aucune confiance en eux alors ils sont prêts à faire n’importe quoi!
    Mais ce n’est pas très étonnant en réalité. Voilà un parti politique ou ce sont les gens sans diplôme ou avec de petits diplômes qui dirigent les grands diplômés, ou le fait de proférer des injures n’importe comment envers n’importe qui est vu comme un acte de loyauté. Nos amis les transfuges y vont aussi pour montrer leur loyauté, ils faut les comprendre!

  5. Je lis avec stupeur…
    Voilà un parti politique ou ce sont les gens sans diplôme ou avec de petits diplômes qui dirigent les grands diplômés….
    No comment…rien de nouveau ..toujours la morgue ivoiritaire,la bave haineuse aux babines dès qu’il s’agit de ceux qui ne brillent pas dans le miroir de l’ivoirito-nazisme ambiant….beaucoup de condescendance et de mépris,comme on entendait en 2002,ce sont des cuisiniers et des cordonniers, bla bla bla résultat: les st-cyriens et autres ont enchaîné défaites sur défaites …apparemment la leçon sur les dangers du mépris n’a toujours pas porté.

    De surcroît ceux qui se pensent toujours plus « instruits » que les autres,ceux qui pensent avoir de grands diplômes sont souvent des personnes qui font beaucoup de bruit pour pas grand chose …bon c’est sûr que nous autres les coxer-gnambros à la gare de gba-ha d’adjam talla le jour et dozos aux tenues puantes « achirant lé chékirité» la nuit qui sommes issus de l’école coranique de SINDOU,on n’a pas de diplôme mais il y a des diplômés chez les maliens du Château Rouge…
    Adjoumani dans ses œuvres ….quel manque de discernement…pourquoi aller à la cathédrale ? le siège de ton parti est fermé ? Le cardinal Kutwa a émis un avis;si tu veux le contredire tu peux le faire de chez toi …donc si Abubakar shekau de boko haram critique le PRADO tu iras dans le fief de boko porter la contradiction? ..Comment peut il avoir reçu le ok pour cette « vrille dos» inversée? La procédure de sortie de vrille n’en sera que plus compliquée..bref configuration espace-temps ( pour parler en relativité restreinte) discontinue et non homogène…
    Un homme religieux chrétien est un citoyen …est il soumis au droit de réserve ?
    L’église seule peut répondre.Même si c’est le cas,c’est sa hiérarchie qui peut ( doit) le recarder …pas un homme politique…en agissant ainsi au contraire Adjoumani lui fait de la pub’ à moindre coût ..bad catch buddy.
    Les affrontements sociologiques entre pro et anti ivoirito-tropico-fascistes A VENIR ( comme je le dis depuis toujours ) seront à n’en point douter déjà délicats à gérer POUR OFFICIALISER UN PAN RELIGIEUX A CES FUTURS AFFRONTEMENTS..

    Mantape ouédraogo,ex-taliban euh pardon talibé,diplômé ( grand ou petit that’s the question) de l’école coranique de SINDOU

  6. >Et ce sont les transfuges qui se sentent obligés de faire de telles choses pour montrer leur loyauté!

    Hélas, oui, @Pervez,
    Et un adage l’explique bien : au Temple, à la Mosquée ou à l’Eglise, les nouveaux convertis sont faciles à repérer par leur excès de zèle. Cette sortie tombe en vérité très mal pour un Ouattara à Paris, qui fait le pied de grue pour être reçu par un Macron qu’on sait profondément pieux, catholique pratiquant. De là à soupçonner un acte de sabotage de Adjoumani, vu comme une taupe du PDCI… il n’y a qu’un pas franchi ce matin par les zélotes du Restaurant, enfin redescendus sur terre et mesurant la stupidité de l’acte de Son Excellence le Ministre aux Animaux et accessoirement nécromancien-médium du régime.
    ___________________________________________
    La méchanceté ne saurait être un programme de gouvernement. Adieu RHDP !

Laisser un commentaire